Science-actu: Deux nouveaux satellites découverts en orbite autour de Jupiter !

 (Photographie d'illustration)

Jupiter fait de nouveau les gros titres. La géante de gaz comptabilise deux nouveaux satellites découverts récemment. La plus grosse et la plus ancienne des planètes de notre système compte aujourd’hui 69 lunes. C’est un record.

À mesure que les exoplanètes s’accumulent dans le carnet d’adresses, nous pourrions aisément penser que notre propre système n’a plus de secret pour le genre humain. C’est vite dit comme en témoigne cette nouvelle découverte signée Scott Sheppard, astronome du Carnegie Institution for Science. Elle a été faite un peu par hasard, alors que ce dernier était en pleine chasse à la planète 9, cette hypothétique planète très lointaine qui pourrait être la neuvième planète du Système solaire.

Il y a quelques semaines un astronome amateur dénichait un nouveau système d’exoplanètes avec au moins quatre planètes en orbite autour d’une étoile. Il y a quelques jours des astronomes amateurs découvraient cette fois-ci un nouveau monde froid à plus de 100 années-lumière. Toutes ces découvertes ont été rendues possibles grâce au site Backyard Worlds : Planet 9 de la NASA qui permet à vous et moi de scruter les données récoltées par les différents télescopes pour dénicher de nouveaux mondes avec la mystérieuse planète 9 en ligne de mire. Les professionnels utilisent quant à eux de puissants télescopes, mais avec le même objectif. Plus récemment, Scott Sheppard a donc mis la main sur deux nouveaux mondes orbitant autour de Jupiter tandis qu’il portait ses recherches au-delà de la ceinture de Kuiper qui s’étend après Neptune, la planète la plus éloignée du Soleil.

« Jupiter était dans le secteur où nous faisions nos recherches », écrit Scott Sheppard. « Pendant ces observations, nous avons trouvé la plupart des lunes connues de Jupiter, mais aussi plusieurs qui étaient perdues ou inconnues ». Les « lunes perdues » sont des lunes précédemment découvertes, mais dont les orbites ne sont pas assez bien connues pour prédire exactement où se trouvent ces cailloux célestes. On dit donc qu’elles sont « perdues ». Mais deux d’entre elles ne sont ni des lunes connues ni des lunes perdues. Elles ont été baptisées S/2016 J1 et S/2017 J1 et ce sont respectivement la 68e et la 69e lune de Jupiter.

 Crédits : Scott Sheppard
Crédits : Scott Sheppard

La première, S/2016 J 1, se situe à 20 600 000 km de Jupiter. Son inclinaison orbitale est de 140° et son excentricité de 0,14 pour une période de révolution de 1,65 an. La seconde, S/2017 J 1, se situe quant à elle à 23 500 000 km de son hôte. Son inclinaison orbitale est de 149° et son excentricité de 0.40 pour une période de révolution d’un peu plus de deux ans. Les deux lunes suivent également une orbite rétrograde, c’est-à-dire dans une direction opposée à celle de Jupiter. Les chercheurs suggèrent également que les deux nouvelles venues se sont formées ailleurs dans le Système solaire avant d’être capturées par Jupiter.- skyandtelescope.com

La rédaction Doc Jean-No® - par : Brice Louvet | sciencepost.fr (Photographie d'illustration : Crédits : Scott Sheppard)

  Source  ► 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No® .