(Vidéo). Des catholiques en colère prient dans la rue à Grenade après une prière polémique du Ramadan

 (Photographie d'illustration)

Plusieurs catholiques se sont rassemblés à Grenade pour dénoncer l'organisation d'une prière actant la rupture du jeûne du Ramadan. Ce rituel avait eu lieu devant une statue de la Vierge Marie, provoquant la colère de certains Espagnols.

Des catholiques ont organisé le 13 juin une prière de rue trois jours seulement après que plusieurs dizaines de musulmans se sont réunis à proximité d'une statue de la Vierge Marie, dans les jardins du Triomphe à Grenade, afin de prier avant de casser le jeûne du Ramadan. L'organisation de cette prière polémique avait été autorisée par la municipalité après sollicitation d'une association musulmane, la Fondation Euroarab. 

Présente au rassemblement catholique, une femme a estimé que la cérémonie musulmane «manqu[ait] de respect envers les catholiques» et qu'il s'agissait d'une «provocation». Elle a directement mis en cause la responsabilité de la mairie socialiste de Grenade.

Pour pouvoir visionner correctement la vidéo ci-dessus, assurez-vous de disposer d’une version à jour de votre navigateur internet - Store ✠ - (www.youtube.com/embed/RGWHugwh3ZE) - Doc Jean-No®

Interrogé par Ruptly, l'agence vidéo de RT, une habitante de Grenade a pour sa part justifié sa participation à la prière de rue catholique en déclarant : «Nous sommes ici parce que nous ne pouvons pas permettre ça [que des musulmans prient dans la rue devant la statue de la vierge Marie]. Ils ne peuvent pas faire ça à Grenade. Ils peuvent faire ça chez eux, mais pas dans les jardins du Triomphe, qui nous appartiennent depuis si longtemps.»

Si certains catholiques ont été scandalisés par la prière de quelques dizaines de musulmans dans les jardins du Triomphe, le maire socialiste de la ville, Francisco Cuenca, s'est défendu en déclarant que cette cérémonie prouvait que Grenade était «une ville de coexistence et de tolérance». Il a précisé que des personnes de toutes confessions avaient été invitées à participer au rituel. «Le multiculturalisme ne peut jamais être une menace, c'est une valeur ajoutée», a insisté une autre élue socialiste, Jemi Sanchez.

Une des organisatrices de la prière musulmane a donné son opinion de manière anonyme à Ruptly, en réaction à la mobilisation de certains catholiques : «A mon avis, nous ne devrions pas généraliser. Il s'agissait d'un petit groupe [de personnes] qui n'avait pas le soutien de l'Eglise catholique. Cela montre que le chemin est encore long avant d'arriver à une coexistence totale.»

«Nous avons choisi [les jardins du Triomphe] car c'est un parc central à Grenade et un très grand espace à partager avec toutes les personnes qui avaient accepté notre invitation», a par ailleurs déclaré à Ruptly un autre des organisateurs, précisant : «Nous ne voulions pas nous venger de quoi que ce soit en choisissant ce site pour la prière.»

La ville de Grenade, située dans le sud de l'Espagne, est restée sous contrôle de souverains musulmans durant près de 800 ans, jusqu'à la Reconquête achevée en 1492 par les rois catholiques Ferdinand et Isabelle.

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | francais.rt.com/international/ (Photographie d'illustration : Capture d'écran d'une vidéo de la prière de rue des catholiques à Grenade © Ruptly )

  Source  ► 


Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No® .