Chiffres de chômage: 34.900 demandeurs d'emploi en plus au mois de juillet

Photographie d'illustration

EMPLOI ! En juillet, Pôle emploi a recensé 34.900 chômeurs de plus...


« Je ne suis pas sûr que juillet sera exceptionnel ». Le Premier ministre , avait annoncé la couleur ce jeudi matin sur RMC et BFM TV à propos des chiffres du chômage .

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

Après la baisse de 0,3 % le mois dernier , le nombre de demandeurs d’emploi a fortement augmenté en juillet en France métropolitaine avec une hausse de 1 % soit 34.900 chômeurs de plus pour un total de 3.518.100 personnes inscrites en catégorie A (sans activité), selon les données fournies jeudi par le ministère du Travail. C’est le même niveau que celui enregistré en juillet 2016 (3.514.600)

Les jeunes particulièrement touchés

En incluant les demandeurs d’emploi ayant exercé une activité au cours du mois (catégories B et C) 5.926.100 personnes sont recensées sur les listes de  en France (y compris Dom) soit une hausse de 1 % sur un mois. Dans la catégorie A, ces mauvais chiffres touchent particulièrement les - de 25 ans (2,8 %) avec 486.300 jeunes concernés. La hausse de juillet touche aussi les 25-49 ans (+0,9 %) et dans une moindre mesure les plus de 50 ans (+0,3 %). En France ce sont 2,6 millions de personnes (dans les catégories A, B et C) qui, le mois dernier, étaient au chômage depuis plus d’un an.

➤➤ Retrouvez le : « Moteur de recherche emplois formation »

Muriel Pénicaud, ne dérogera pas à sa décision de ne pas commenter des données qui, selon elle, « ne reflètent pas bien l’évolution du marché du travail ». Elle a néanmoins promis de réaliser, à compter de fin août, un point trimestriel de tous les indicateurs du marché du travail.

Contexte économique favorable

Cette publication de Pôle emploi intervient pourtant dans un contexte économique favorable, illustré par une croissance économique de 0,5 % par trimestre depuis fin 2016. Le produit intérieur brut (PIB) pourrait croître de plus de 1,6 % en 2017, selon des économistes.

Ces prochains mois, les chiffres pourraient pâtir d’une baisse des prescriptions de contrats aidés. Mais le gouvernement espère que, sur le long terme, ses réformes du marché du travail, dont il révèle cette semaine les premiers arbitrages aux partenaires sociaux, porteront leurs fruits.

Et l’enjeu est de taille : pendant la campagne présidentielle, s’était fixé l’objectif ambitieux de redescendre à 7 % de chômage d’ici à la fin du quinquennat en 2022.

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec M.B. | 20minutes.fr/societe/ (Photographie d'illustration : Un bureau Pôle Emploi à Marseille en avril 2016. — M. Penverne / 20 Minutes)

  Source  ► 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No® .