Phobie administrative: L'ancien préfet de Bretagne ne payait pas ses impôts depuis «Quatre ans !»

Photographie d'illustration

MAUVAIS PAYEUR ! Il a expliqué au tribunal que «noyé» dans le travail, il avait développé un «blocage incompréhensible»...



  • Un ancien préfet de Bretagne est poursuivi pour non-paiement de ses impôts pendant plusieurs années.
  • Il a invoqué devant le tribunal sa «phobie administrative» qui «l'empêchait d'ouvrir le courrier du fisc».

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

Quatre années sans régler ses impôts au fisc : c’est la prouesse réussie par l’ancien préfet de Bretagne, Jean Daubigny. Il a en effet omis de déclarer ses revenus des années 2011 à 2014, soit 193.393 euros d’impôts impayés, selon des réquisitions rapportées par Le Télégramme ce samedi. Le parquet a réclamé un an de prison avec sursis et 50.000 euros d’amende à l'encontre de ce haut fonctionnaire et six mois avec sursis contre son épouse, également poursuivie.

Pas de carte vitale ni de retraite

La mauvaise habitude du préfet remonte à 2007. Il commence à payer ses impôts en retard et développe un « blocage incompréhensible », de plus en plus puissant, qui « l’empêche d’ouvrir le courrier » du fisc. Il n’a jamais pu en parler, même à son épouse. Sa « phobie » s’étend alors à « l’ensemble de son domaine personnel », explique celui qui fut un temps directeur de cabinet de Manuel Valls au ministère de l’Intérieur.

Jusqu’à ne plus avoir de carte vitale depuis 10 ans et ne pas faire valoir ses droits à la retraite, évaluée à quelque 5.000 euros par mois. L’affaire rappelle celle de Thomas Thévenoud, condamné à trois mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité pour fraude fiscale en mai dernier.

Des déménagements fréquents qui expliqueraient les oublis

Jean Daubigny, en poste pendant près de 30 ans, implore la clémence du tribunal. Il dit s’être « noyé » dans ce « grand métier de solitaire », parle de vacances trop rares et de journées interminables. Sa femme, elle, raconte les déménagements fréquents imposés aux préfets qui expliqueraient ces oublis. « J’ai peut-être fait défection dans mon rôle d’épouse », concède-t-elle, indiquant n’avoir jamais vu les courriers du fisc que son mari laissait s’accumuler.

La direction générale des finances publiques avait donné l’alerte en septembre 2013 par une « note au ministre ». Elle n’a porté plainte qu’en 2016.

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec D. D. | www.20minutes.fr/rennes/ (Photographie d'illustration : L'ancien préfet de Bretagne doit rembourser près de 200.000 euros au fisc français (image d'illustration) — F.Lodi / SIPA )

  Source  ► 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No® .