(Vidéo). Jean-Michel Fauvergue, ex-patron du Raid fustige les propos d'un député LFI sur la police à l'Assemblée

Photographie d'illustration

Jean-Michel Fauvergue, ancien chef du Raid et actuellement député LREM, a invectivé à l'Assemblée son collègue de LFI Ugo Bernalicis qu'il accuse d'avoir tenu des propos insultants envers les forces de l'ordre et les victimes des attentats.


L'ambiance était électrique, le 13 septembre dernier, à l'Assemblée nationale entre le député de La République en marche Jean-Michel Fauvergue, ancien patron du Raid et le député de La France insoumise Ugo Bernalicis. Le premier a eu beaucoup de mal à digérer les propos jugés «insultants» du second lors de l'examen en commission du projet de loi antiterroriste.

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

Ugo Bernalicis aurait ainsi délibérément minimisé la découverte la semaine dernière par les policiers d'un laboratoire d'explosifs à Villejuif. Alors qu'un collègue LREM rappelait les faits, justifiant les mesures du texte de loi antiterroriste consacrées aux perquisitions et saisies, le député Insoumis a estimé que la découverte des policiers n'avait rien d'extraordinaire. 

«Ce n'est pas une découverte, le TATP [l'explosif en question ndlr]. On fait mine de découvrir tout ça», a-t-il assuré, poursuivant : «Moi, j'ai souvenir qu'étant très jeune ado – je ne voulais pas faire sauter quoi que ce soit je vous rassure – j'étais un peu fasciné par le fait de comment étaient fabriqués les pétards [et] j'étais tombé sur un site internet qui expliquait toutes les méthodes de fabrication d'explosifs.»

Cette comparaison a fortement choqué l'ex-patron du Raid qui a immédiatement dénoncé devant l'Assemblée les propos d'Ugo Bernalicis. «Vous êtes insultant. Pourquoi ? Tout simplement parce que vous comparez un pétard, un pétard à mèche, avec un gilet explosif. J'ai été confronté aux deux [...] et quand vous faites cette comparaison là, vous êtes insultant envers les policiers, les gendarmes, ceux qui sont intervenus et qui ont risqué leur vie et vous êtes insultants surtout envers toutes les victimes des attentats», a martelé Jean-Michel Fauvergue, considérant que le député d'extrême-gauche avait «dépassé les bornes». 

La séance a été suspendue et Ugo Bernalicis a même réclamé des sanctions contre Jean-Michel Fauvergue pour «agression non justifiée» dans le débat, s'indignant des accusations de l'ancien commissaire de police.

«Nous avons officiellement demandé que le président de l’Assemblée nationale et son bureau engagent des procédures disciplinaires à l’encontre de monsieur Fauvergue, sur le fondement des articles 70 et 77 du règlement de l’Assemblée nationale», a fait savoir le parti de Jean-Luc Mélenchon dans un communiqué.

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | francais.rt.com/france/ (Photographie d'illustration : Jean-Michel Fauvergue © FRANCOIS GUILLOT Source: AFP)

  Source  ► 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No® .