Bonbonnes de gaz à Paris: Les trois suspects mis en examen par un juge antiterroriste et écroués (Vidéo)

Photographie d'illustration

TERRORISME ! Parmi ces trois individus âgés de 28 à 30 ans, deux étaient fichés pour radicalisation islamiste…


➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

L’enquête sur l’attentat raté aux bonbonnes de gaz à Paris progresse. Les trois hommes, dont deux fichés pour radicalisation islamiste, présentés vendredi soir à un juge antiterroriste, ont été mis en examen et placés en détention provisoire, a indiqué ce samedi une source judiciaire.

Interpellés lundi soir après cette tentative d’attentat dans le XVIe arrondissement de Paris, Amine A., son cousin Sami B., et Aymen B., âgés de 28 à 30 ans , ont été mis en examen, notamment pour « tentative d’assassinat en bande organisée en relation avec une entreprise terroriste » et écroués, conformément aux réquisitions du parquet de Paris, selon cette source.

Pour pouvoir visionner correctement la vidéo ci-dessus, assurez-vous de disposer d’une version à jour de votre navigateur internet - ✠ VidéoTube⚡️ - (www.dailymotion.com/embed/video/x63ibse) - Doc Jean-No®

Trois autres personnes relâchées

Trois membres de leur entourage, également placés en garde à vue lundi et mercredi, ont pour leur part été relâchés, sans poursuite à ce stade.

« Les conséquences humaines et matérielles auraient pu être dramatiques, sans que l’on sache à ce stade les raisons pour lesquelles cet immeuble a pu être pris pour cible », a déclaré vendredi soir le procureur de la République de Paris François Molins lors d’un point presse.

Dans la nuit 29 au 30 septembre, un habitant avait donné l’alerte après avoir découvert, « peu avant 4h30 », quatre bonbonnes de gaz surmontées d’un dispositif de mise à feu électrique par téléphone, autour desquelles avait été versée beaucoup d’essence, au rez-de-chaussée de son immeuble du XVIe arrondissement, un quartier aisé de la capitale. Pour une raison inconnue, trois appels n’ont pas réussi à déclencher le dispositif.

La rédaction Doc Jean-No® - Par : H. B. avec AFP | 20minutes.fr (Photographie d'illustration : La rue Chanez, où ont été découvertes les bonbonnes. — Google Street View )

  Source  ► 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No® .