Clermont-Ferrand: Une délégation de la préfecture c'est rendu au campement de migrants de la fac de lettres ! (Vidéo)

Photographie d'illustration

Après avoir déménagé mardi soir de la place du 1er Mai, une centaine de est installée sur le parking de la fac de lettres. Mardi, une délégation de la préfecture s’est rendue sur place les recenser.


➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

Les bonnes âmes estudiantines se mobilisent depuis mardi soir. Certains ont veillé toute la nuit pour aider à l’installation du campement sauvage des migrants dans l’enceinte de la faculté Gergovia. Hier matin, le rang des étudiants avait déjà grossi. Chacun s’affairant à trouver ce qu’il manque à ces nouveaux pensionnaires de l’Université Clermont Auvergne. « On organise la solidarité, explique Mathieu Barberis, président de l’Unef du Puy-de-Dôme. On liste les besoins. On est là pour les accueillir, pour faciliter la relation avec les étudiants. Il faut qu’on se mobilise pour avoir un rapport de force avec la préfecture. »

Du côté de l’État, on assure que ce déménagement ne change pas la « manière de travailler de la préfecture. On continue ce qui est fait depuis l’arrivée des premiers en septembre 2015 et depuis ce début d’année où les arrivées se sont multipliées ».

L’opération « coup de poing » de RESF visant à rendre « plus visible » la situation a fait en tout cas son petit effet. L’association a obtenu un rendez-vous en préfecture hier après-midi. « On n’a pas eu d’entretien avec la préfecture depuis des mois et là, en les déménageant, on a un rendez-vous le lendemain, se félicite Simon Lamur, de RESF. Nous avons 40 enfants dans la rue. S’ils étaient français, ils seraient relogés par la préfecture. Ce n’est pas une question de place, c’est une question de volonté. »

La préfecture met quant à elle en avant la multiplication des places d’hébergement d’urgence ces dernières années : « On dénombre aujourd’hui 477 places spécialisées en centre d’accueil de demandeurs d’asile (CADA) et 155 places d’hébergement d’urgence pour demandeurs d’asile (HUDA), soit un doublement depuis 2012, ainsi que 99 places de centre d’accueil et d’orientation (CAO) et le recours à près de 70 nuitées d’hôtel en moyenne tous les soirs. À cela s’ajoutent 431 places d’hébergement d’urgence pour toutes les autres personnes sans abri, ce qui représente une multiplication par neuf du nombre de places depuis 2013, et le recours à près de 160 nuits d’hôtel en moyenne tous les soirs. »
Suite à l’entretien, la préfecture à envoyée « une équipe opérationnelle » composée d’agents de la préfecture, de la direction de la cohésion sociale et de l’office français d’immigration et d’intégration (OFII), afin de « recenser et évaluer les situations des personnes installées dans ce nouveau campement ». « Cette action immédiate doit permettre de faire rapidement des propositions d’orientation vers l’hébergement aux personnes concernées », indique la préfecture dans un communiqué.

 Migrants installés à la fac de letttre, visite d'une délégation de la préfecture. Photo Remi Dugne
Migrants installés à la fac de letttre, visite d'une délégation de la préfecture. Photo Remi Dugne ↘️ docjeanno.fr ✠ Doc Jean-No®

Une solution rapide, c’est ce qu’espèrent RESF, qui réclame toujours le relogement de ces , mais également Mathais Bernard, le président de l’Université. « On a fait en sorte de les accueillir dans de bonnes conditions de cohabitation temporaire, en mettant en place des surveillances, l’accès aux sanitaires, etc. Mais il faut très vite sortir de cette situation. Un parking d’Université n’a pas vocation à servir de centre d’accueil. »
Cette nuit, celui de Gergovia était toujours parsemé de tentes de camping. 

 - 

La rédaction Doc Jean-No® - Par : Julien Moreau | www.lamontagne.fr (Photographie d'illustration : Migrants installés à la fac de letttre, visite d'une délégation de la préfecture. Photo Remi Dugne © Rémi DUGNE )

  Source  ► 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No® .