#JeSuisLaBandeDeValls : l'ancien premier Ministre, Manuel Valls, a-t-il saisi le sarcasme derrière le hashtag ?

Photographie d'illustration

Le 8 octobre, s'est félicité sur Twitter du soutien des internautes en reprenant le hashtag #JesuislabandedeValls. Problème : ce mot-clé est une nouvelle moquerie à son égard et pas un soutien. La toile ricane.


➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

, ancien premier Ministre, un temps candidat à l'élection présidentielle française de 2017, ou du moins à la primaire socialiste, n'a pas connu que des moments faciles au cours de l'année. Il s'est donc logiquement félicité du soutien des internautes quand il a pris connaissance d'un mot-clé le concernant, #JesuislabandedeValls : «Merci à tous et à toutes», a-t-il tweeté en mentionnant le hashtag.

Derrière le soutien, le sarcasme

Malheureusement, le hashtag en question n'avait pas du tout été créé pour afficher son soutien au député de l'Essonne, bien au contraire... Il s'agit en fait d'une petite saillie sarcastique, comme s'est amusé à le souligner cet internaute en répondant directement à Manuel Valls.

Certains se sont amusés à souligner l'absence supposée de camarades bien disposés à son égard au sein de l'Assemblée nationale en postant des images de salles quasiment vides.

D'autres se sont plus à imaginer un rapprochement improbable entre Manuel Valls et Marine Le Pen.

D'autres encore ont choisi de railler l'ancien premier Ministre avec des séquences mettant en scène Julien Lepers dans l'émission Questions pour un champion, un clin d’œil aux fameuses petites fiches de l'animateur : «Je suis, je suis... #JeSuisLaBandeDeValls»

La victime favorite des plaisantins du Net

Manuel Valls est coutumier des piques humoristiques à son égard sur la Toile et a déjà été pris pour cible de nombreuses fois par les internautes. Dernière escarmouche en date, le 5 octobre, le journal Libération avait glissé un petit calembour sous une photographie montrant Manuel Valls seul dans l'hémicycle, portant la légende : «Manuel Valls entouré par ses soutiens à l'Assemblée nationale.» La blague avait fait plusieurs fois le tour du Web, assortie de commentaires salés.

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | francais.rt.com (Photographie d'illustration : Manuel Valls, le soir de sa défaite à la primaire socialiste, le 22 janvier 2017 © Charles Platiau Source: Reuters Manuel Valls, le soir de sa défaite à la primaire socialiste, le 22 janvier 2017 )

  Source  ► 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No® .