«Laisse béton...!» Pour préserver les terres agricoles et la biodiversité, Nicolas Hulot veut taxer les bétonneurs

Photographie d'illustration

Chaque mois, c’est une surface équivalente à 6.400 terrains de football qui est «consommée» par l’urbanisation..


➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

Pour protéger les terres agricoles et préserver la biodiversité, Nicolas Hulot entend taxer les bétonneurs. Le ministre, qui dénonce une « frénésie souvent injustifiée », a expliqué mardi au Parisien qu’il étudiait « une nouvelle source de financement qui permettrait de lutter contre l’artificialisation des sols et de financer la préservation de la biodiversité ».

« C’est une réflexion que j’ai proposée au Premier ministre, qui m’a invité à y travailler », a-t-il dit. Selon le quotidien, cette taxe serait proportionnelle à la surface concernée par les projets.

Préserver l’équilibre climatique et la biodiversité

Chaque mois, c’est une surface équivalente à 6.400 terrains de football qui est « consommée » par l’urbanisation, indique le quotidien. Pour le ministre, ces surfaces sont indispensables, car elles « jouent un rôle important dans l’équilibre climatique, la préservation de la biodiversité et notre souveraineté alimentaire ».

Une initiative que semblent approuver les Français. Dans un sondage Ifop publié mardi par l’ONG environnementale WWF France, 78 % des sondés indiquent être favorables à un moratoire sur l’artificialisation des terres agricoles dès 2020.

La rédaction Doc Jean-No® - Par : C. Ape. | www.20minutes.fr (Photographie d'illustration : Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique. — L.Marin / AFP )

  Source  ► 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No® .