Le champion de tennis Novak Djokovic ouvre un restaurant pour les sans-abri «J'ai gagné assez d'argent pour nourrir la Serbie»

Photographie d'illustration

Le champion de tennis Novak Djokovic prévoit d'ouvrir un restaurant dans son pays d'origine, la Serbie, où les repas, destinés aux sans-abri, seraient gratuits.


➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

Le numéro six mondial de tennis Novak Djokovic a développé, parallèlement à son parcours sportif, une carrière qu’on lui connait peu : après avoir ouvert deux restaurants, il se prépare à présent à l’inauguration d'un troisième établissement, dans sa Serbie natale.

L'argent n'est pas un problème pour moi. J'en ai gagné assez pour nourrir toute la Serbie

La nouvelle comporte une surprise de taille : le joueur compte proposer une cuisine familiale gratuite pour les sans-abri et autres personnes dans le besoin. «L'argent n'est pas un problème pour moi. J'en ai gagné assez pour nourrir toute la Serbie. Je pense qu'ils le méritent après le soutien que j'ai reçu de leur part», a déclaré le champion dans un communiqué repris par le Daily Mirror. A 30 ans, Novak Djokovic, a en effet cumulé plus de 109 millions d’euros de gains dans les tournois, hors sponsors.  

De toutes les choses que j'ai expérimentées dans ma vie, la nourriture est celle qui a le plus gros impact sur moi.

Le triple vainqueur de Wimbledon fait partie de ces immenses champions vegan ou végétariens, comme Carl Lewis ou les sœurs Williams, mais rien ne dit si son nouvel établissement sera vegan ou non. Sensibilisé aux questions de nutrition – ses parents ont possédé plusieurs restaurants – il commence à modifier drastiquement ses habitudes alimentaires en 2011. Il a d’abord éliminé le gluten avant de finalement adopter une alimentation exclusivement végétale.

Le champion attribue ses succès à son changement de régime. «Grâce à ma famille, j’ai toujours été amoureux de la cuisine. Mais en tant qu’athlète, c’est devenu crucial : le carburant qui détermine la manière dont je joue, la façon dont je récupère, et mon attitude sur le court», a déclaré le joueur, dont les propos ont été rapportés par le Daily Mirror. 

«La nourriture c'est ma passion. De toutes les choses que j'ai expérimentées dans ma vie, la nourriture est celle qui a le plus gros impact sur moi. Je voudrais partager cela avec tout le monde», a-t-il ajouté. Et il est vrai que le champion a remporté 11 de ses 12 titres du Grand Chelem à partir de 2011, année de sa conversion à l'alimentation vegan. Cette passion l’a déjà conduit à ouvrir le restaurant Novak à Belgrade en 2009, et la cantine vegan Eqvita à Monte Carlo, où il réside avec sa famille, inaugurée en 2016. Il semble que l'on puisse souvent croiser le champion dans les murs de son établissement.

 

«Nole», blessé cette saison au coude, a annoncé sur son site avoir mis son entrainement en sommeil dans l'optique de retrouver un meilleur niveau en 2018. Pour autant, son nom continue de faire les gros titres. Le champion vient en effet d’avoir un deuxième enfant avec son épouse Jelena début septembre, et il poursuit les activités de sa fondation Novak Djokovic, qui développe des projets éducatifs pour les jeunes enfants en Serbie.

Il a même signé un partenariat avec la Banque mondiale, qui collaborera avec les autorités serbes, afin de lutter contre les inégalités frappant les enfants issus de milieux pauvres et défavorisés. L'agence spécialisée de l'Organisation des Nations unies a accordé 50 millions de dollars à cette cause. Le tennisman a déclaré à cette occasion en 2015 dans le communiqué de la Banque mondiale : «Nous devons [...] veiller à ce que soient données à tous les enfants des chances égales de se développer et de devenir des citoyens du monde productifs et concernés. Tout petit, j’ai eu la chance de recevoir ce soutien capital, et mon rêve est que chaque enfant, en Serbie et partout dans le monde, puisse développer son potentiel.»

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | francais.rt.com (Photographie d'illustration : Novak Djokovic à une conférence de presse à Belgrade en juillet 2017.© Andrej Isakovic Source: AFP )

  Source  ► 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No® .