PS: Najat Vallaud-Belkacem serait candidate pour prendre la tête du parti

Photographie d'illustration

OPPOSITION Elle pose néanmoins deux conditions difficiles à honorer pour le parti de la rue de Solférino…


➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

Se reconstruire après la débâcle : c’est désormais l’objectif principal du Parti socialiste.  Lors du prochain congrès du PS, qui devrait se tenir les 7 et 8 avril 2018, il faudra trouver un successeur à Jean-Christophe Cambadélis .

Les candidats ne se bousculent pas au portillon mais l’ancien ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll devrait au moins avoir un adversaire en la personne de Najat Vallaud-Belkacem. Selon les informations de nos confrères du Figaro, la ministre de l’Education durant le quinquennat de François Hollande est en effet la favorite du « groupe des quadras », une quinzaine de personnalités socialistes issues du dernier quinquennat.

Cooptée au cours d’un dîner à son domicile

C’est au cours d’un dîner au domicile de la franco-marocaine dans le XIXe arrondissement de Paris, « entre pizza et vins italiens », que sa candidature aurait été validée. Les autres Socialistes pressentis comme Olivier Faure (président du groupe Nouvelle Gauche à l’Assemblée nationale) ou Boris Vallaud (son compagnon) ont décliné, l’un ne voulant pas quitter ses fonctions actuelles, l’autre ne s’estimant pas « prêt ».

Mais Najat Vallaud-Belkacem, qui est sans activité professionnelle après avoir perdu son siège de député en juin dans la circonscription du Rhône à Villeurbanne, poserait deux conditions à sa candidature au poste de Premier secrétaire.

S’assurer un poste d’eurodéputée et une rémunération au PS

Elle souhaiterait être la tête de liste du parti aux élections européennes de 2019, ce qui lui assurerait d’être élue eurodéputée. De plus, le poste de Premier secrétaire étant actuellement bénévole, elle ne l’accepterait qu’en contrepartie d’une rémunération. Rien n’est acté pour l’heure, d’autant que, comme le parti «  est en train de vivre un plan social  », il est dans « l’impossibilité légale d’employer qui que ce soit pendant un an » confie Olivier Faure au quotidien de droite.

La principale intéressée pourrait donc refuser l’invitation. Elle qui expliquait à  il y a quelques mois vouloir changer de vie et avoir pour projet de « monter sa propre maison d’édition et de passer du temps avec ses enfants qu’elle se reproche de ne pas avoir vus ces cinq dernières années ».

La rédaction Doc Jean-No® - Par : D. D. | www.20minutes.fr (Photographie d'illustration : Archives )

  Source  ► 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No® .