Allemagne : un élève musulman sur trois trouve la charia meilleure que la loi nationale

Photographie d'illustration

Une étude menée sur un échantillon restreint de collégiens musulmans montre que près d'un tiers d'entre eux se disent prêt à «risquer leur vie pour l’islam» et estiment que la charia est «bien meilleure que les lois allemandes».


Le quotidien allemand Die Weltrévèle le 10 janvier les résultats d'une étude menée par l’Institut de recherche en criminologie de Basse-Saxe (KFN), destinée à déterminer les causes de la criminalité des migrants.

Une des parties de l'étude est notamment consacrée à «l'extrémisme et l'islamisme fondamentaliste», pour laquelle 280 élèves de 3e de confession musulmane – sur les 500 interrogés – ont accepté de répondre.

Si les auteurs de l'étude soulignent que le groupe est relativement restreint, ils considèrent cependant que les résultats obtenus sont dignes d'intérêt : un élève interrogé sur trois (29,9%) a par exemple soutenu «très bien s’imaginer devoir se battre et risquer [sa] vie pour l’islam». Une proportion presque équivalente (27,4%) a estimé que les lois islamiques de la charia, selon lesquelles entre autre, l'adultère ou l'homosexualité sont sévèrement punis, étaient «bien meilleures que les lois allemandes».

Près d'un cinquième (19,8%) s'est déclaré d'accord avec le fait que les musulmans étaient «opprimés dans le monde entier» et devaient «se défendre par la force». 18,6% ont en outre affirmé qu'il était «du devoir de chaque musulman de combattre les incroyants et de répandre l'islam dans le monde».

Pour 3,8%, «les musulmans sont autorisés à atteindre leurs objectifs, si nécessaire par des attaques terroristes»

Pour 8% d'entre eux, il est nécessaire pour l'Etat islamique (EI) de faire la guerre afin de pouvoir créer son Etat et y instaurer la charia, et 3,8% ont même été jusqu'à confirmer la phrase «les musulmans sont autorisés à atteindre leurs objectifs, si nécessaire par des attaques terroristes».

Bien que certains résultats soient édifiant, les chercheurs qui ont mené cette étude ne veulent pas en exagérer la portée. Ils jugent en effet concevable que des collégiens aient adopté une attitude résolument provocatrice en répondant au questionnaire, qui ne reflèterait pas leur véritable façon de penser. Thomas Bliesener, directeur de la KFN, a ainsi confié à  / ...

.

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

.

 

Pour des raisons technique et financière, indépendantes de ma volonté, momentanément et pour un temps non défini, je me contenterai de relayer les liens des articles ....    Merci de votre compréhension, bien à vous !

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No® .