Rome : protestations contre la visite officielle du président turc Recep Tayyip Erdogan au Vatican

Photographie d'illustration

Des manifestants se sont rassemblés près du Vatican pour manifester contre la visite officielle de deux jours du président turc Recep Tayyip Erdogan à Rome.
Photo : (Vatican HO / AFP )


Le pape a reçu longuement lundi au Vatican le président turc Recep Tayyip Erdogan avant de lui offrir un médaillon avec "un ange étranglant le démon de la guerre", au moment même où le régime d'Ankara bombarde des Kurdes en Syrie.

Le pape argentin, qui n'a de cesse de marteler son horreur des guerres et des armes de destruction, n'a sans doute pas manqué d'aborder l'offensive menée depuis le 20 janvier en Syrie contre la région d'Afrine, lors de sa rencontre privée de 50 minutes avec Erdogan.

Ces attaques visent officiellement à éloigner de la frontière la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG), une organisation classée "terroriste" par Ankara mais alliée de Washington dans la lutte contre l'EI.

M. Erdogan avait prévu de remercier le pape pour avoir contesté la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël. "Nous sommes tous les deux pour la défense du statu quo et nous avons la volonté de le protéger", avait commenté le dirigeant turc dimanche dans le journal italien La Stampa.

Erdogan en retard

Le chef de l'Etat turc, très souriant et en retard, a été accueilli lundi dans le palais du Vatican par un souverain pontife à la mine plus sérieuse. Mais l'atmosphère semblait plus détendue au moment d'échanger des cadeaux et de prendre congé, ont décrit deux journalistes présents.

"Ceci est un ange de la paix, qui étrangle le démon de la guerre", a commenté le pape en offrant un médaillon en bronze d'une vingtaine de centimètres de diamètre. "C'est le symbole d'un monde basé sur la paix et la justice", a-t-il ajouté.

Le médaillon représente un ange mystique rapprochant les hémisphères nord et sud, tout en combattant un dragon.

M. Erdogan a apporté au souverain pontife un grand panoramique en céramique d'Istanbul, où l'on pouvait distinguer la coupole de la basilique Saint-Sophie convertie par les ottomans en mosquée au XVème siècle, ainsi que la   [...]

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

.

 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No® .