Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

La source des «signaux d'une civilisation extraterrestre» enfin localisée ~ DJN®

 © Photo. pixabay

Des scientifiques affirment avoir localisé avec une grande précision la source d’un signal mystérieux intercepté récemment dans l’espace, qui pourrait appartenir à une civilisation extraterrestre.

La source de sursauts radio rapides (FRB) 121102, que certains chercheurs prennent pour un message d'une civilisation extraterrestre, ne se trouverait pas dans le Système solaire, mais dans une autre galaxie éloignée de notre Terre à des milliards d'années-lumière, écrit la revue Nature.

D'après la revue, cette conclusion a été tirée par un groupe d'astrophysiciens qui a utilisé les données de plusieurs télescopes situés partout dans le monde, y compris le radiotélescope d'Arecibo sur l'île de Porto Rico, le radiotéléscope Very Large Array, situé dans la plaine de San Augustin au Nouveau-Mexique (États-Unis), ainsi que le réseau de radiotélescopes European VLBI Network.

Ainsi, la source des sursauts, poursuivent les chercheurs, se trouverait dans une galaxie naine située dans la constellation du Cocher, à trois milliards d'années-lumière de notre planète. Les observations ultérieures depuis l'observatoire Gemini (Hawaï) ont démontré que la galaxie en question était dix fois plus petite que la Voie lactée, soit 1 % de sa masse totale, expliquent les scientifiques.

À les en croire, la galaxie émet constamment des signaux radio analogiques aux FRB 121102, dont la source se trouverait sans doute dans son centre de gravité.

Quoi qu'il en soit, les astrophysiciens ne sont pas encore en mesure de déterminer la nature des sursauts radio. Ils n'excluent toutefois pas qu'ils puissent provenir d'un trou noir, d'une part, ou être engendrés par une interaction quelconque entre une étoile à neutrons et le trou noir supermassif autour duquel elle se tourne, d'autre part.

Cependant, la première version est invalidée par le fait que les signaux étudiés ne comportent pas de rayons X et la seconde par le fait que les FRB 121102 ne sont pas périodiques. Ainsi, les scientifiques ont encore un long chemin à parcourir avant d'élucider définitivement ce mystère.

Par : Sputnik News | Sci-tech ...

Source :   Sputnik News  ► 


✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr