Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Marseille : Deux hommes soupçonnés de préparer un attentat «imminent» arrêtés à cinq jours de la présidentielle

 (Photographie d'illustration)

Le 18 avril, la DGSI a arrêté deux hommes à Marseille après avoir ouvert une enquête en flagrance à Paris pour des faits à caractère terroriste. Ils sont soupçonnés d'avoir projeté un attentat dans le cadre de la campagne présidentielle.

 

 

14h20 CET

Dans un communiqué, François Fillon a félicité et remercié les forces de l’ordre et les services de renseignements qui ont «mis hors d’état de nuire deux personnes soupçonnées de préparer un attentat en lien avec l’élection présidentielle».


«La démocratie ne doit pas plier devant les menaces et les intimidations des terroristes. La campagne doit continuer jusqu’au bout», a écrit le candidat Les Républicains.

14h00 CET

Emmanuel Macron a adressé ses félicitations à l’ensemble des services de police après l'arrestation de deux hommes soupçonnés de préparer un attentat imminent et a appelé au «rassemblement» contre le terrorisme.

Ces événements «viennent rappeler que la menace terroriste est toujours très élevée sur notre territoire», a souligné le candidat à la présidentielle dans un communiqué. 

Le terrorisme «est une menace qui pèse sur notre pays depuis plusieurs années et particulièrement pendant l'exercice démocratique que nous vivons en ce moment [...] C'est un défi qui appelle plus que tout autre au rassemblement, car les terroristes ne souhaitent rien d'autre que notre division», a-t-il jugé.

13h54 CET

Des perquisitions étaient en cours à la mi-journée dans le IIIe arrondissement de Marseille, où les deux suspects, âgés de 29 et 23 ans, «de nationalité française», et «radicalisés» ont été arrêtés, a indiqué un peu plus tôt le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl. 

Des «armes de poing» et «des armes longues» ainsi que du matériel rentrant dans la composition d'explosifs ont été retrouvés.

13h51 CET

François Hollande a salué une «prise remarquable» après l'interpellation à Marseille de deux hommes soupçonnés de préparer un attentat «imminent», à cinq jours du premier tour de l'élection présidentielle.

«Tout ce que je peux dire, c'est que nos services et nos policiers ont travaillé de manière remarquable nous permettant d'arrêter deux personnes qui vont maintenant être confrontées devant des juges et des policiers pour que nous sachions exactement quelles étaient leurs intentions. C'est une prise remarquable», a déclaré le président depuis Le Creusot. 

13h48 CET

Les photos des deux hommes suspectés de préparer un attentat terroriste et arrêtés avaient été distribuées le 13 avril aux services de sécurité des candidats à l'élection présidentielle, ont déclaré à l'AFP Marine Le Pen et l'entourage d'Emmanuel Macron.

«Les photos ont été communiquées à mon service de sécurité dès le 13 avril», a indiqué la candidate du Front national. L'entourage du candidat d'En Marche!, contacté également par l'AFP, a confirmé que l'équipe d'Emmanuel Macron avait reçu les mêmes photos ce jour-là.

Deux hommes de 23 et 29 ans, soupçonnés de préparer un attentat lors d'un meeting à venir dans le cadre de la campagne présidentielle ont été arrêtés par des hommes de la  Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), le 18 avril à Marseille, à cinq jours du premier tour de l'élection présidentielle, rapporte la chaîne d'information LCI qui cite des sources proches de l'enquête.

Les deux hommes sont «soupçonnés d'un passage à l'acte imminent», a précisé l'AFP. Ils ont été arrêtés dans le cadre d'une enquête en flagrance ouverte à Paris pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et infraction à la législation sur les armes en relation avec une entreprise terroriste.

Considérés comme radicalisés, les deux suspects étaient recherchés depuis une dizaine de jours. Une arme de poing, un fusil mitrailleur et des produits chimiques servant à préparer du TATP (un explosif souvent utilisé par les terroristes) ont été découverts lors d'une perquisition de leur domicile.

Lors d'un point presse, le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl a déclaré que les deux jeunes hommes «radicalisés» arrêtés à Marseille par les services antiterroristes, avaient l'intention de commettre un attentat sur le sol français «dans les tous prochains jours».

Matthias Fekl a précisé que «des opérations de déminage» se poursuivaient le 18 avril en milieu de journée au domicile des suspects.

Selon BFMTV, les deux hommes étaient plus particulièrement focalisés sur François Fillon. La chaîne d'information rapporte que la DGSI a récupéré un montage photo d'une fausse une avec le candidat LR, un fusil mitrailleur et un drapeau de Daech. L'entourage de François Fillon avait d'ailleurs été prévenu la semaine dernière de «risques avérés» sur le candidat.

Les photos des deux hommes avaient été distribuées le 13 avril aux services de sécurité des candidats à l'élection présidentielle, ont confirmé à l'AFP Marine Le Pen et l'entourage d'Emmanuel Macron.

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | francais.rt.com/france/...

  Source  ► 


✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr