Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

(Vidéo). Les «fainéants» du président Macron passent vraiment mal sur les réseaux sociaux

Photographie d'illustration

GROSSE BOULETTE ! En annonçant de rien vouloir céder, « ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes », le président de la République a déclenché les sarcasmes des internautes…



  • Plusieurs personnalités politiques ont réagi sur Twitter.
  • Des internautes ont ironisé sur cette nouvelle polémique autour du président de la République.
  • L’Elysée a tenté de désamorcer la situation.

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

Il aurait dû (devait ?) s’en douter en la prononçant : a de nouveau fait polémique avec une petite phrase. En déplacement vendredi à Athènes, en , le président de la République a voulu préparer le terrain aux futures ordonnances réformant le Code du travail en expliquant qu’il « serait d’une détermination absolue et [qu’il] ne céderait rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes ». Il rebondissait sur ses propos du 24 août à Bucarest, à propos de « la France [qui] n’est pas réformable », « une forme de provocation [qu’il] assume ».

 


Pour pouvoir visionner correctement la vidéo ci-dessus, assurez-vous de disposer d’une version à jour de votre navigateur internet - Recevez en exclusivité toutes les nouvelles publications ✠ - (youtube.com/embed/0k4qEOs8cUs ) - Doc Jean-No®

Evidemment, sur les réseaux sociaux, les internautes se sont enflammés. Parmi eux, il y a eu les twittos politiques, prompts à souligner « le mépris » de la sentence, comme l’écrit par exemple Martine Aubry. Du Parti socialiste au Front national, en passant par Jean-Luc Mélenchon, premier à dégainer vendredi, les réactions ont afflué.

«Ceux qui étaient au pouvoir ces quinze dernières années et qui n’ont rien fait»

L’Elysée a tenté de désamorcer la polémique naissante en expliquant que « fainéants » se rapportait à « ceux qui étaient au pouvoir ces quinze dernières années et qui n’ont rien fait », mais le mal était fait.

Outre les personnalités politiques, comme Jean-Luc Mélenchon, qui en ont profité pour appeler à manifester les 12 et 23 septembre, plusieurs internautes ont ironisé sur la paresse supposée des Français, ou du moins des opposants à la modification du code du travail prévue par l’exécutif.

➤➤ A lire aussi : (Vidéo). Le président Macron à Athènes : «Je ne céderai rien aux opposants aux réformes, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes»

La rédaction Doc Jean-No® - Par : O. P.-V. | 20minutes.fr/high-tech/ (Photographie d'illustration : Emmanuel Macron à Athènes le 8 septembre 2017. — George Tongas/AP/SIPA )

  Source  ► 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr