Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

Après le Danemark, la Norvège, la Suisse et la Pays-Bas, la Belgique suspend ses aides à l’autorité palestinienne...

Photographie d'illustration

« La Belgique ne permettra pas que son nom soit associé à ceux de terroristes, de quelque manière que ce soit »


➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

La Belgique a gelé l’intégralité des versements d’aide financière au programme scolaire de l’Autorité palestinienne après avoir découvert qu’une école construite grâce à ces dons avait été renommée en hommage à la terroriste palestinienne Dalal Mughrabi, a rapporté lundi le journal Times of Israel, citant un responsable de Bruxelles.

L’école élémentaire pour filles Beit Awaa à Hébron en Cisjordanie, construite entre 2012 et 2013 grâce à des fonds belges, a été renommée au nom de Dalal Mughrabi, responsable d’un attentat ayant fait 37 civils tués dont 13 enfants.

Après avoir affirmé que son gouvernement n’avait « pas été informé du changement de nom » de l’école, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Didier Vanderhasselt, a déclaré que « la Belgique mettrait en suspend tout projet en rapport avec la construction ou l’équipement des écoles palestiniennes ».

« Le gouvernement belge condamne sans équivoque la glorification des attentats terroristes. La Belgique ne permettra pas que son nom soit associé à ceux de terroristes, de quelque manière que ce soit », a ajouté Vanderhasselt.

Vanderhasselt a par ailleurs précisé que la Belgique était dans l’attente d’une réponse officielle de la part de l’Autorité palestinienne à ce sujet.

La Suisse et les Pays-Bas avaient aussi suspendu leur aide via ce canal à destination des écoles palestiniennes.

En mai dernier la Norvège a condamné l’Autorité palestinienne  pour avoir donné à un centre dédié aux femmes en Cisjordanie, financé en partie par le pays scandinave, le nom de cette même terroriste.

« La Norvège ne permettra pas d’être associée à des institutions qui utilisent le nom de terroristes de cette manière. Nous n’accepterons que l’aide financière norvégienne soit utilisée à ces fins », s’est insurgé le ministre norvégien des Affaires étrangères, Borge Brende

« La glorification des attaques terroristes est totalement inacceptable, et je déplore cette décision dans les termes les plus forts », a-t-il ajouté.

La terroriste palestinienne Mughrabi est régulièrement mise à l’honneur en Cisjordanie: en mars 2016, une école de l’Autorité palestinienne lui a rendu hommage en donnant son nom à un tournoi de basketball féminin, la « Coupe Dalal Mughrabi ».

Une école de Ramallah porte également son nom, et des émissions pour enfants lui sont consacrées.

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec Axel Rehouv, Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003. | www.europe-israel.org (Photographie d'illustration : Archives )

  Source  ► 

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à docjeanno.fr ® .