Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

L'Elysée pourrait et devrait retirer sa Légion d'honneur à Harvey Weinstein, accusé d'agressions sexuelles...

Photographie d'illustration

Remise par Nicolas Sarkozy en 2012, la Légion d'honneur du magnat hollywoodien pourrait être remise en cause par l'Elysée, en raison des multiples accusations d'agressions sexuelles qui pèsent sur ce dernier.


➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

L'Elysée s'apprête-t-elle à retirer sa Légion d'honneur au producteur américain , en pleine tourmente alors que les accusations d'agressions sexuelles le visant se sont récemment multipliées.

«Nous allons dès maintenant initier des discussions avec la Grande Chancellerie [compétente en la matière] pour évoquer le cas d'Harvey Weinstein. C'est elle ensuite, qui doit étudier le dossier», fait-on valoir du côté de la présidence de la République, citée par le site Buzzfeed 14 octobre, qui précise que la possibilité d'un retrait de la distinction ne serait pas écartée.

«On ne peut pas décider d'un retrait comme ça, il faut une condamnation ou un acte contraire à l'honneur. Ce qui est certain, c'est que nous sommes dans ce deuxième cas pour Harvey Weinstein», poursuit encore l'Elysée.

Après les discussions avec la Grande Chancellerie, ce sera au gouvernement de trancher et de retirer ou non, la prestigieuse distinction, qui avait été remise au célèbre producteur hollywoodien en 2012 par Nicolas Sarkozy.

➤➤ A lire aussi : «Toujours du bon côté de la barricade» : Quand BHL faisait l'éloge d'Harvey Weinstein pour sa défense de Roman Polanski !

Il existe des précédents, puisqu'en 2014, le cycliste américain Lance Armstrong s'était vu définitivement privé de la décoration, qu'il avait reçue en 2005, après avoir été convaincu de dopage.

En 2012, c'est le couturier britannique John Galliano, promu en 2009, qui avait été sanctionné après une condamnation pour injures antisémites.

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | francais.rt.com (Photographie d'illustration : Harvey Weinstein )

  Source  ► 

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à docjeanno.fr ® .