Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Audio : Ces Allemands qui s'installent en Hongrie car leur pays «accueille trop de migrants»

Photographie d'illustration

Ils jugent que l'Allemagne est "envahie par les réfugiés". Ils ont donc fait le choix de s'installer dans une région touristique hongroise, attirés par la politique farouchement anti-migrants de Budapest.


✠ VidéoTube⚡️ - Doc Jean-No®

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

Depuis 2015, l'Allemagne a accueilli près d'un million et demi de demandeurs d'asile, et a dépensé 20 millions d'euros pour héberger et former les réfugiés. Au grand dam de certains compatriotes d'Angela Merkel, qui trouvent que leur gouvernement "ferait mieux d'augmenter les retraites au lieu d'aider les migrants". Exaspérés, ils déménagent donc... en Hongrie, et notamment autour du lac Balaton, une région touristique et viticole à deux heures de route de Budapest.

On connaît la politique très hostile aux réfugiés du Premier ministre nationaliste Viktor Orban, qui  a notamment fait construire une double-clôture à la frontière  et rendu particulièrement difficile l’obtention du droit d’asile. "La Hongrie est l’une des dernières régions d’Europe sans migrants", se félicite-t-il. Et c’est justement ce qui attire ces immigrants d’un nouveau genre.

Un pays "sans migrants" pour leurs vieux jours

Ce sont surtout des actifs proches de la retraite, ou des retraités. Ils sont ouvriers qualifiés ou cadres supérieurs. Parmi ces derniers, Karl Ruppert est un retraité originaire de Rosenheim, en Bavière. Avec sa femme, ils viennent d’acheter une belle maison avec jardin et vue sur le lac Balaton. Ancien responsable de la communication chez un fabricant de tabac, Karl explique pourquoi il a choisi de vivre en Hongrie : "Viktor Orban n’est peut-être pas un pur démocrate, mais pour moi ce n’est pas le plus important. Orban empêche son pays d’être submergé par les réfugiés, et c’est l’une des principales raisons pour lesquelles on s’installe ici."

Ce retraité se plaint des "agressions" commises en Allemagne par des étrangers. Karl n’a pas été personnellement menacé mais il entend souvent parler, dans les médias, de harcèlements, de viols et de cambriolages attribués à des migrants. Et il dit ne plus se sentir en sécurité dans son propre pays.

Le lac Balaton, une région peu chère et familière

On ne connaît pas le nombre précis d'Allemands qui, comme Karl, déménagent en Hongrie. Mais selon plusieurs agences immobilières, le nombre de clients allemands a augmenté de 30 % en deux ans. Certains achètent des maisons de vacances mais, de plus en plus, acquièrent des résidences principales. Ils choisissent le lac Balaton parce que la région est attrayante et l’immobilier peu cher : cela va de 1 000 euros le m2 pour un bien à rénover à 2 000 euros du m2 pour une maison neuve.

De plus, sous le communisme, les Allemands de l’est venaient passer les vacances d’été au bord du lac Balaton. Comme la Hongrie socialiste était déjà ouverte au tourisme occidental, c’était le seul endroit où les Allemands de l’est et de l’ouest pouvaient se retrouver. Beaucoup de Hongrois parlent allemand dans la région, il y a même un journal germanophone, le "Balaton Zeitung". Par conséquent, les Allemands se sentent chez eux au bord du lac Balaton. C’est d’ailleurs un argument de Viktor Orban. Après la vague d’attentats terroristes en Europe, il a appelé les Européens à venir en Hongrie, un "pays paisible et sûr".

, franceinfo

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | www.francetvinfo.fr (Photographie d'illustration : Archives )

  Source  ► 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr