Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Suite au viol d’une Calaisienne par un migrants érythréen, Natacha Bouchart réclame l’intervention du Président Macron

Photographie d'illustration

Dans une lettre ouverte publiée ce dimanche, la maire de Calais fait part de son inquiétude et alerte sur « la dégradation du contexte migratoire »


« Monsieur le Président, je réclame votre intervention » écrit la maire de Calais à l’intention d’. Dans cette lettre ouverte, elle exprime son inquiétude après le viol en début de semaine d‘une Calaisienne par un homme de nationalité érythréenne.

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

« Monsieur le Président,

Depuis des mois, j’alerte votre gouvernement sur la dégradation du contexte migratoire à Calais. À maintes reprises, j’ai évoqué le niveau de gravité d’une situation risquant d’échapper à tout contrôle.

Malheureusement, en dépit de mes interventions, une étape a été franchie. Le lundi 30 octobre 2017, vers 23 h 40, une Calaisienne de retour de son travail a en effet été victime d’une agression sexuelle commise selon les premiers éléments de l’enquête par un migrant de nationalité érythréenne. Interpellé par la Police municipale de Calais, puis déféré, le suspect a reconnu les faits et a été mis en examen pour viol aggravé.

Depuis, j’ai rencontré la victime pour exprimer mon émotion et lui apporter tout mon soutien. Mais à ma compassion, s’ajoute aussi de la colère. De manière dramatique, l’agression dont cette Calaisienne a été victime confirme le bien-fondé des craintes que je formule depuis des mois. Elle démontre les dérives que la présence incontrôlée de migrants fait peser sur Calais.

Avec gravité, je répète aujourd’hui que la situation calaisienne n’est plus supportable. C’est pourquoi, je vous mets solennellement en garde contre la banalisation de la situation exceptionnelle que Calais continue de subir.

Je ne puis accepter qu’en raison d’une inaction, la protection de la population soit menacée. Le drame qui vient de se produire est l’événement de trop. À nouveau, je vous alerte donc sur les questions d’ordre public et de sécurité que pose la présence de migrants sur le sol calaisien.

C’est pourquoi je demande que soit respecté à Calais votre engagement de ne plus laisser des migrants livrés à eux-mêmes «  dans les rues ou les bois  ». De la même manière, je demande que soit respecté votre engagement d’expulser les personnes en situation irrégulière et responsables de délit.

J’ai saisi votre Ministre de l’Intérieur pour lui fait part de propositions en ce sens, mais je n’ai pas été entendue. Avec insistance, je vous demande donc de venir à Calais. Ce déplacement vous permettrait d’évaluer en situation l’ampleur de la crise à laquelle Calais et sa population font face.

Le drame que vient de se produire prouve que la situation commande d’agir. »

Natacha Bouchart avait déjà exprimé les mêmes inquiétudes jeudi devant la presse, alors que Marine Le Pen était en visite à Calais.

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | www.nordlittoral.fr (Photographie d'illustration : Archives )

  Source  ► 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr