Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Belgique : 6 000 manifestants pour la démission de Theo Francken, après l'expulsion de Soudanais

Photographie d'illustration

Ayant fait polémique en invitant les autorités soudanaises à venir identifier en Belgique les réfugiés voués à être expulsé, le secrétaire d'Etat belge à l'Asile et à la Migration a fait l'objet d'une manifestation à Bruxelles.


Des milliers de personnes sont descendues dans la rue, le 13 janvier à Bruxelles, pour réclamer la démission de Theo Francken, secrétaire d'Etat belge à l'Asile et à la Migration, au cœur d'une polémique liée à l'expulsion de Belgique de ressortissants soudanais.

Quelque 6 600 personnes, selon la police, 8 000 selon les organisateurs, ont voulu signifier à Theo Francken, issu du parti nationaliste flamand N-VA, l'«ordre de quitter le gouvernement», un slogan signifiant pour ce rassemblement, choisi en référence aux ordres de quitter le territoire adressés aux Soudanais non éligibles à l'asile.

Une vingtaine d'organisations ou partis politiques de gauche se sont joints à cet appel à manifester, lancé notamment par la «plate-forme citoyenne» qui vient en aide aux migrants errant dans Bruxelles. Parmi ceux-ci se trouvent de nombreux Soudanais, souvent en transit vers la Grande-Bretagne.

Theo Francken, critiqué à plusieurs reprises déjà pour ses déclarations polémiques, est dans la ligne de mire de l'opposition politique belge pour avoir invité en septembre, sur le territoire belge, trois hauts fonctionnaires du gouvernement soudanais pour identifier les ressortissants de ce pays africain qui allaient être expulsés parce que non éligibles à l'asile dans le pays.

Une dizaine d'expulsions ont été effectuées depuis la visite de cette «mission d'identification». Mais au Soudan, en décembre, une ONG libérale a recensé parmi les personnes expulsées plusieurs victimes de mauvais traitements, voire de torture, de la  / ...

.

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

.

 

Pour des raisons technique et financière, indépendantes de ma volonté, momentanément et pour un temps non défini, je me contenterai de relayer les liens des articles ....    Merci de votre compréhension, bien à vous !

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr