Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Calais : Macron s’est fait rouler, la France continue de faire le boulot des Anglais !

Photographie d'illustration

“Macron obtient l’aide de May pour Calais”, titre le Figaro.


Encore une capitulation totale présentée comme un grand succès. La presse ose tout pour encenser Macron qui vient de se faire embobiner par les Anglais.

Londres s’engage à payer 50 millions supplémentaires pour sécuriser la frontière qui restera donc définitivement en France.

Mais ce n’est qu’une misérable aumône par rapport au gouffre financier que représentent les dépenses de sécurité dans la zone.

“En contrepartie, le président abandonne sa menace de revoir les accords du Touquet de 2003, qui établissent la gestion de la frontière britannique sur le sol français” nous dit le quotidien.

Quelle blague ! Quelle menace ? Comme si les Anglais, trop contents d’avoir refilé le fardeau migratoire aux Français, allaient revoir des accords qui, aussi incroyable que cela puisse paraître, ne comportent aucune clause de révision dans le temps.

La frontière anglaise restera à Calais jusqu’à la fin des temps, Brexit ou pas Brexit.

Une fois de plus, la France a tout faux et Macron ne pouvait que se plier au refus de Théresa May.

Il est vrai que se faire rouler dans la farine par les Anglais, “nos ennemis de toujours”, est une spécialité française millénaire qui remonte à la guerre de Cent Ans.

Petit rappel sur la naïveté de nos présidents.

On se souvient du célèbre “I want my money back” lancé par Maggie en 1979, qui ne voulait plus contribuer autant au budget européen.

C’est ainsi que la France paie depuis 35 ans la plus grosse part du “rabais britannique” sur la contribution du Royaume-Uni au budget européen, obtenu par Margaret Thatcher face à ses partenaires.

Ce rabais a coûté à l’UE plus de 111 milliards d’euros, répartis entre les pays membres.

La France en a supporté plus du tiers ! On paie 3 fois plus que les Allemands !!

Nous sommes toujours les dindons de la farce.

Nos présidents ruinés mais fiers, adorent jouer les   [...]

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

.

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr