Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

«Désinformation russe» : Moscou est-il le bouc émissaire tout trouvé de l'Union européenne ?

Photographie d'illustration

La Commission européenne et des eurodéputés ont accusé la Russie de mener une campagne de désinformation «orchestrée» dans les pays de l'Union européenne. Pour certains commentateurs et élus européens, il s'agirait toutefois d'une diversion.


Le commissaire européen en charge de la Sécurité, Julian King, a exprimé son inquiétude devant les eurodéputés, réunis à Strasbourg le 17 janvier. Pour lui, «il y a peu de doutes que la campagne de désinformation pro-Kremlin est une stratégie orchestrée, qui fournit les mêmes articles de désinformation dans le plus grand nombre de langues possible, à travers le plus grand nombre de canaux possible, aussi souvent que possible».

« Vous cherchez à créer un bouc émissaire à votre propre impopularité avec les peuples d'Europe. Ne blâmez pas les Russes pour vos propres erreurs »

Une déclaration considérée comme une «distraction» par le député européen anti-Union européenne (UE), du parti britannique UKIP, Gerard Batten : «Vous [les instances européennes et élus pro-UE] cherchez à créer un bouc émissaire à votre propre impopularité avec les peuples d'Europe. Ne blâmez pas les Russes pour vos propres erreurs», a-t-il argumenté. Pour lui, l'impopularité de l'UE trouve ses sources dans les mesures d'austérité imposées dans la zone euro et les politiques «incontrôlées» d'immigration, provoquant «l'islamisation des sociétés». «Vous cherchez une distraction et vous l'avez trouvée dans la propagande russe. Vous donnez à monsieur Poutine trop de crédit. Il n'est pas l'auteur de votre impopularité», a-t-il également soutenu devant ses homologues.

Dans la même inspiration, pour RT France, le directeur de la rédaction de Ruptures Pierre Lévy ne s'étonne guère de la prise de position de l'UE sur la supposée désinformation provenant de Russie : «Pour nos élites, nos dirigeants, tout ce qui n'est pas l'information officielle relève de la désinformation et à l'inverse tout ce qui est leur parole doit être crue et prise pour argent comptant.»

«Ce qui est très stupéfiant c'est l'hystérie qui est provoquée par des dirigeants occidentaux et par leurs représentants alors même que ce   [...]

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

.

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr