Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

La présence militaire des Etats-Unis dans le monde trahie... par une simple appli de fitness

Photographie d'illustration

Les développeurs de l'application de suivi d'activités sportives Strava n'avaient sans doute en tête qu'une utilisation dans des contrées pacifiques. Mais son utilisation par des soldats sur des théâtres d'opérations a des conséquences fâcheuses.
Photo : (Capture d'écran ©strava.com)


Les soldats américains sont des Occidentaux comme les autres : ils partent sur les théâtres d'opération avec leurs montres, smartphones et autres objets connectés. Comme le rapporte notamment le New York Times ce 29 janvier, certains militaires utilisateurs de Strava, une application de fitness qui inclut un système de géolocalisation, ont ainsi révélé involontairement leurs positions dans des régions sensibles telles que l'Afghanistan, l'Irak et la Syrie. Il suffit de consulter l'application, comme l'a constaté un groupe de chercheurs sur Twitter, pour repérer la présence des soldats américains et de leurs alliés.

Générée par l'application afin que les amateurs de sport puissent partager leurs performances, une carte (consultable ici) a en effet comme conséquence inattendue en territoire ennemi, de révéler la position de certaines bases et infrastructures militaires à des groupes de combattants susceptibles de les attaquer.

Si aux Etats-Unis ou dans l'ouest de l'Europe, la plus grande partie du pays est colorée en raison du grand nombre d'utilisateurs et ne permet pas vraiment d'identifier une activité militaire, dans certains pays où la course à pied récréative est moins répandue, des itinéraires ressortent nettement et ne laissent que peu de doute sur ceux qui les ont générés.

« En Syrie, les bases de la coalition sont de vrais phares dans la nuit »

En Irak, par exemple, la carte générée par Strava est majoritairement sombre, signe d'une faible utilisation de l'application. Mais plusieurs bases militaires bien connues où sont stationnées les forces américaines et leurs alliés apparaissent en contraste. Cela concerne par exemple les bases de Taji, au nord de Bagdad, de Qayyarah au sud de Mossoul, de Speicher près de Tikrit et de Al-Asad dans la province d'Al-Anbar. Des sites plus confidentiels sont aussi révélés par la carte, dans le   [...]

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

.

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr