Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

«Les Aventures de Bamboula» : sous le feu des critiques, les éditions Varly abandonnent sa réédition

Photographie d'illustration

Jugées racistes, Les Aventures de Bamboula ne seront pas rééditées en 2018. L'éditeur Georges Fernandes aurait reçu par téléphone des menaces de mort le concernant lui et sa famille. Après un tollé sur les réseaux sociaux, il jette l'éponge.


Dans un email envoyé à la rédaction de la 1ère, chaîne d'information à destination des Antilles françaises, l'éditeur de la bande dessinée Les Aventures de Bamboula annonce qu'il renonce à son projet : «Nous ne communiquerons plus sur le sujet. Nous comprenons que nous ayons touché involontairement des personnes dans leur sensibilité. Notre démarche est uniquement et toujours basée sur l'humanité et la fraternité. Nous rappelons que ce n'était pas une création mais le projet d'une réédition d'un album qui est déjà disponible sur internet, dans les sites de ventes d'occasions et aussi depuis plusieurs années sur le site de la cité de la BD d'Angoulême... Il est peut-être plus facile de s'en prendre à un petit éditeur spécialisée dans le patrimoine. Nous ne produirons pas l'album. Nous présentons nos sincères et réelles excuses à ceux qui les acceptent.»

«Les Noirs ne sont pas des bamboulas !» : la toile se mobilise

Les éditions de Varly sont spécialisées dans la réédition d'anciens succès dont les droits sont tombés dans le domaine public. Le patron de la société, Georges Fernandes, ne s'attendait probablement pas à l'ampleur du tollé qu'il a provoqué en annonçant son souhait de rééditer Les Aventures de Bamboula, une bande-dessinée au succès relatif qui avait été publiée pour la première fois en 1951.

Dans cette œuvre en plusieurs volumes de Marcel Turlin, dit «Mat», le lecteur suivait les déboires d'un garçonnet du Mali. Appelé Bamboula, le héros, au français approximatif, était adopté par une famille française après être monté par erreur dans un avion reliant Tombouctou à  / ...

.

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

.

 

Pour des raisons technique et financière, indépendantes de ma volonté, momentanément et pour un temps non défini, je me contenterai de relayer les liens des articles ....    Merci de votre compréhension, bien à vous !

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr