Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Perquisition chez la secrétaire de Vigilance halal : suite et pas fin…

Photographie d'illustration

La France serait un état de droit, la patrie des droits de l’Homme…


On peut en douter lorsqu’on voit le peu d’empressement des autorités dans le dossier de la descente musclée de la brigade de recherche et d’intervention, le 9 novembre dernier à l’heure du laitier, chez la secrétaire de Vigilance halal Dominic Gillet. Pour ceux qui n’ont pas eu vent de cette affaire, un rappel des faits.

Pierre Cassen a fait une allusion à cette affaire lors de son entrevue par Liberté Politique.

Aucune règle juridique n‘a été respectée dans cette affaire : que ce soit pour la perquisition, pour la garde à vue ou pour l’issue de l’opération (absence totale de mise en cause ou de non-lieu officiel). Aucune présentation au juge ou au procureur n’a en effet été réalisée au cours des huit heures de garde à vue. C’est pourtant, dans ces circonstances, une procédure obligatoire. Nous avons donc tous les éléments pour attaquer l’Etat et nous en avons la ferme intention ! Sauf que pour cela, notre avocat Me Frédéric Pichon doit avoir en main le dossier. Il en a fait la demande officielle à deux reprises, la dernière il y a maintenant trois semaines. Mais l’administration, paraît-il, aurait six mois pour le communiquer…

Ne doutons pas qu’elle utilisera à fond ce délai, voire qu’elle le dépassera sans vergogne ! La réglementation européenne exige pourtant que la justice soit rendue dans un « délai raisonnable ». C’est certes une notion élastique et floue, mais, dans notre cas, ce délai de six mois serait tout sauf raisonnable ! A l’évidence, les « autorités » comptent sur le temps et le découragement pour enterrer une affaire gênante. Mais nous ne lâcherons rien. Il a tout de même fallu quatre semaines pour récupérer l’ordinateur et les armes légales saisies lors de la perquisition. Me Pichon a par ailleurs dû demander l’effacement du fichier ADN réalisé lors de la garde à vue. Un élément étrange dans cette affaire est le silence des médias locaux (Sud Ouest, France 3, France Bleu), d’ordinaire si friands d’attaques déplacées contre toute personne pouvant être qualifiée de près ou de loin de « mal pensant ». Un ami bien informé nous a rapporté que c’était sur ordre du préfet, ce qui confirmerait la collusion des médias avec le pouvoir. Ce n’est pas pour nous étonner, mais quels sont les   [...]

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

.

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr