Révélations : les conseils de Damien Philippot à Marine Le Pen avant le débat d'entre-deux tours

Photographie d'illustration

Le journal en ligne Mediapart a divulgué le 14 janvier des courriels montrant les coulisses de la campagne présidentielle 2017 du FN. On y découvre les conseils du frère de Florian Philippot, Damien, à la candidate. En substance : fâcher Macron.


Mediapart révèle le 14 janvier un document écrit par Damien Philippot dans lequel cet ancien conseiller de Marine Le Pen et frère de Florian Philippot livrait ses recommandations avant le débat qui opposa la candidate à Emmanuel Macron entre les deux tours de l'élection présidentielle de 2017. Damien Philippot, avait rejoint l'équipe de campagne de Marine Le Pen en tant que rédacteur de discours, alors que la course à la présidence était déjà lancée. S'il est aujourd'hui dans les rangs du parti de son frère, Les Patriotes, il restait à l'époque dans l'ombre, en tant qu'éminence grise du Front national (FN).

Selon les révélations de Mediapart, ce serait ses notes (parmi d'autres) qui auraient été utilisées pour préparer la candidate frontiste au débat d'entre-deux tours. Les courriels publiés par la rédaction de Mediapart montrent notamment la désorganisation du parti et les jeux de pouvoir en son sein. Mais ils révèlent surtout une stratégie pour le moins risquée à l'approche du débat de l'entre-deux-tours. Les écrits restent pour en juger : «L'objectif n'est pas de gagner en crédibilité. Nous n'arriverons pas à corriger, surtout face à lui qui maîtrise parfaitement tous les arguments du système», peut-on ainsi lire dans les documents publiés.

L'objectif assumé de Damien Philippot dans ces messages est de convaincre Marine Le Pen de saper l'image d'Emmanuel Macron coûte que coûte : «Dégrader l'image de Macron, quitte à perdre en crédibilité, pour pousser des gens dans l'abstention», conseille-t-il, allant jusqu'à préconiser de «rendre Macron le plus antipathique possible». Damien Philippot espère avant tout provoquer un coup de sang du futur président et l'amener «à s'énerver et à se montrer arrogant», prophétisant : «Si le débat est électrique, nous avons moins à perdre que lui, et donc nous gagnons des %.»

« Nous avons moins à perdre que lui »

A posteriori, nul doute que Marine Le Pen a suivi les conseils du frère de Florian Philippot. Le soir du débat, lorsque Marine Le Pen s'est montrée mordante, cherchant à pousser Emmanuel Macron à la faute, elle lui avait en effet lancé : «Je vois que vous essayez de faire l'élève avec le professeur. C'est pas vraiment mon truc ! Et je vais vous dire, vous n'êtes pas particulièrement mon truc !» Une allusion au couple d'Emmanuel Macron, dont l'épouse a été son professeur. Damien Philippot espèrait une «crise de nerfs» de l'actuel président. On connaît la suite : il ne l'obtiendra pas.

En bon sondeur de l'institut de sondage Ifop, son métier précédent, le rédacteur du FN sait que la méconnaissance du fond des dossiers est le point faible de sa candidate. Il lui conseille ainsi de ne «jamais s'avancer sur le terrain technique». Damien Philippot se  / ...

.

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

.

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr