Nos enfants ne connaissent plus notre Histoire, et Macron parle d’islam de France…

Photographie d'illustration

Je pense que bien des Français de ma génération quitteront ce monde sans grand regret, tant l’avenir de notre société s’annonce des plus sombres.
Photo : (ripostelaique.com)


De cette douce France que nous avons appris à aimer dès notre plus jeune âge, non seulement par l’éducation de nos parents, mais aussi par l’école républicaine de Jules Ferry, cette école qui nous enseignait le goût de l’effort, le sens des valeurs morales et savait récompenser le mérite, de cette France qui fut longtemps le phare du monde, il ne reste que le souvenir d’un grand pays que les jeunes générations ne connaissent même plus.

La France de 2018, c’est un pays décadent, qui ne sait même plus enseigner à ses enfants la langue de Molière, une France qui fabrique en masse des illettrés et des nuls en maths, comme le prouvent toutes les études comparatives internationales.

Les enfants de la patrie des Arts et des Lettres, massacrent la langue française à chaque ligne et affichent un vocabulaire d’une pauvreté affligeante.

L’ampleur du désastre est telle, que de plus en plus de consommateurs sont incapables de comprendre la notice explicative qui accompagne le produit qu’ils viennent d’acheter !

On a vu les académies de Créteil et de Versailles recruter des professeurs des écoles avec une moyenne de 4/20 au concours. C’est tout dire.

Il est vrai que les vocations se font rares quand il s’agit d’aller se faire insulter, voire tabasser, dans les banlieues chaudes, où les profs ont perdu toute autorité.

En l’absence de toute discipline, les cancres s’épanouissent en toute sérénité.

De mon temps, les cancres portaient un bonnet d’âne. De nos jours on accède à la 6e sans savoir lire ni écrire. Ça s’appelle le progrès.

J’ai connu les coups de règle sur les doigts, les déculottées sur l’estrade devant toute la classe, les centaines de ligne à copier à la maison, etc. etc.

Ce n’est sans doute pas une référence, mais nous n’en sommes pas morts.

Et quand nous arrivions en 6e, nous maîtrisions l’orthographe et la grammaire 100 fois mieux que beaucoup d’adultes d’aujourd’hui.

En maths ce n’est pas mieux. La pénurie de professeurs est telle que le niveau de   [...]

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

.

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr