Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

La Pologne signe un contrat de 3,8 milliards d'euros pour l'achat de missiles américains Patriot

Photographie d'illustration

Après plusieurs années de négociations, Varsovie a finalement conclu l'achat de deux systèmes de défense antimissile et antiaérienne Patriot. Dès 2015, la Pologne avait écarté le système de défense proposé par le groupe français Thales-MBDA.
Photo : (Source: Reuters)


Le ministre polonais de la Défense, Mariusz Blaszczak, a signé le 28 mars à Varsovie le contrat d'achat du système antimissile américain Patriot pour 4,75 milliards de dollars (3,8 milliards d'euros). Les livraisons des premières batteries sont prévues à partir de 2022. Lors de la signature, le ministre polonais de la Défense a déclaré : «Ce système a été acheté pour l’armée polonaise aussi en raison du stationnement sur notre territoire des unités de l’OTAN. Ce système permettra donc la sécurité et l’intégration de l’armée polonaise avec l’armée des Etats-Unis.»

La cérémonie s'est déroulée en présence du président Andrzej Duda, qui a parlé d'un «moment historique» et du Premier ministre Mateusz Morawiecki, ainsi que de l'ambassadeur des Etats-Unis Paul Jones, à qui le contrat signé a été remis.

La négociation de ce contrat avait commencé il y a plusieurs années. En avril 2015, le gouvernement polonais avait déjà annoncé qu’il avait fait son choix en faveur du système de défense anti-aérienne produit par la société américaine Raytheon au détriment du consortium européen Eurosam, composé de Thales et MBDA. Peu de temps après, il avait annulé le projet d’achat de 50 hélicoptères Caracal d’Airbus helicopters, à la grande fureur de Paris, au profit de Black Hawk S-70 de l’américain Sikorsky (filiale de Lockheed-Martin).

Toutefois, pour ce qui est du système Patriot, Varsovie avait buté sur le montant initial du contrat qui était de 10,5 milliards de dollars, correspondant à la livraison de quatre radars et stations de contrôle, 16 rampes de lancement, 208 missiles intercepteurs MSE (Missile Segment Enhancement) et différents équipements annexes, soit quatre systèmes complets. Rapidement la Pologne avait réduit ses ambitions à deux systèmes, pour un montant de 5 milliards de dollars, exigeant en contrepartie des transferts de technologie.

Cette condition a, semble-t-il, été acceptée par les   [...]

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

.

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr