Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

«Selmayr gate» : le scandale enfle autour d'une nomination jugée truquée à la Commission européenne

Photographie d'illustration

Après de nouvelles révélations, de nombreux eurodéputés ont dénoncé, textes de loi à l'appui, la nomination jugée frauduleuse de Martin Selmayr, proche de Jean-Claude Juncker, comme secrétaire général de la Commission.
Photo : (© Frederick Florin Source: AFP)


Les mots sont lâchés : on parle aujourd'hui du «Selmayr gate», comme l'appelle la presse, dans les couloirs du Parlement européen. Le scandale redouble en effet autour du parachutage de Martin Selmayr, le bras droit de Jean-Claude Juncker, au poste de nouveau secrétaire général de la Commission européenne le 21 février, alors qu’il n’en avait pas les qualifications requises.

Dernière révélation embarrassante en date pour Bruxelles, la rivale de Martin Selmayr, Clara Martinez, n'était autre que la cheffe de cabinet de celui-ci. Une candidature qui pourrait donc s'avérer fantoche.

C'est dans ce contexte que les eurodéputés, fous de rage, se sont relayés le 12 mars en séance plénière à Strasbourg afin de dénoncer, tous partis confondus, une promotion qu'ils jugent truquée. Au terme de la séance, le lancement d'une enquête approfondie sur cette nomination a été approuvée.

« Comment pouvez-vous violer l’esprit des institutions ? »

«Vous, Monsieur le vice-président, […] comment pouvez-vous vous satisfaire de cette violation manifeste de l’esprit et de la lettre de la loi ?» a tonné, au bord de l'implosion, l'eurodéputée française Pervenche Berés, coordinatrice du groupe socialiste et démocrate s'adressant à l'allemand Günther Oettinger, commissaire au budget et aux ressources humaines. «Comment pouvez-vous violer l’esprit des institutions [selon lequel] ceux qui y travaillent ne sont pas là pour se servir, mais pour travailler au service des citoyens, ce que nous devons faire de manière exemplaire ?», lui a-t-elle encore demandé. Selon elle, Martin Selmayr «n’avait pas les qualités juridiques […] pour occuper ces   [...]

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

.

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr