Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

Violences faites aux femmes: Découvrez le premier plan d’actions de la société civile

Photographie d'illustration

EXCLUSIF Lancé par la plateforme de consultation citoyenne Make.org, ce plan rassemble 30 associations, des entreprises, des institutions et a été alimenté par 400.000 personnes…
Photo : (Credit:CHAMUSSY/SIPA. — SIPA)



  • Après deux mois de consultation en ligne, les huit actions de ce plan issu de la société civile seront dévoilées ce mercredi.
  • Les mesures s’étaleront sur trois ans et visent essentiellement le signalement des violences et l’éducation.
  • Objectif : réduire significativement les violences faites aux femmes.

« Légiférer, c’est bien. Mais la véritable question, c’est comment changer les mentalités dans chaque foyer ? ». Pour Axel Dauchez, fondateur de la plateforme citoyenne Make.org, la lutte contre les violences faites aux femmes ne peut se penser sans l’engagement de la société civile. Imaginée dès avril 2017 par ce site de lobbying participatif, une consultation en ligne a permis à 400.000 internautes de participer à l’élaboration d’un plan visant à réduire significativement toutes formes de violences sexistes.

➤➤ A lire aussi : Les actrices ont-elles encore le droit de coucher pour avoir des rôles?

Consulté en avant-première par 20 Minutes, le plan dévoilé ce mercredi doit s’étaler sur les trois prochaines années et s’articule autour de huit mesures phares. Acteurs privés (la Fondation Kering, Facebook…), institutions (région Ile-de-France), personnalités et associations spécialisées se sont concertés pendant plusieurs mois pour donner corps aux propositions déposées sur le site par les citoyens.

Signalement et éducation

Bousculée par les révélations de l’affaire Weinstein et le lancement du mouvement #Metoo, la concertation en ligne a fait émerger des priorités claires. « On a reçu près de 3.800 propositions d’internautes. Celles liées aux violences conjugales se sont rapidement imposées comme celles visant à améliorer l’image de la femme dans la société ou relevant de l’éducation », détaille le fondateur de Make.org. Après une première phase de travail, 50 mesures ont été définies puis 8 définitivement conservées. Enfin, trois devraient être particulièrement soutenues par la secrétaire d'Etat à l'égalité Femmes-Hommes.

Parmi elles, le renforcement du numéro d’écoute de femmes victimes de violences (3919), la création d’une formation continue qualifiante des personnes en rapport avec les femmes victimes de violences et la création de dessins animés intégrant les   [...]

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

.

 

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à docjeanno.fr ® .