Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Violences sexuelles et sexistes: Marlène Schiappa veut dire aux femmes «que la République française les protège»

Photographie d'illustration

INTERVIEW « 20 Minutes » a interviewé la secrétaire d’Etat à l’égalité hommes-femmes qui présente ce mercredi le projet de loi contre les violences sexuelles et sexistes…
Photo : (NICOLAS MESSYASZ/SIPA)


Elle est sur tous les fronts depuis plusieurs mois déjà. Marlène Schiappa, la très médiatique secrétaire d’Etat à l’égalité hommes-femmes, va présenter ce mercredi en Conseil des ministres le projet de loi contre les violences sexuelles et sexistes.

20 Minutes l’a interviewée pour parler de ce texte qu’elle portera avec la Garde des Sceaux Nicole Belloubet, de son action au gouvernement et de sa vision d’une société plus égalitaire. Ce projet de loi, qui sanctionne tant le harcèlement de rue que le cyber-harcèlement et les viols sur mineurs, n’est-il pas trop large ?

Je trouve au contraire qu’il est restreint ! Ce texte ne vise pas à faire de la prévention, mais à mieux condamner les violences sexistes et sexuelles.

Concrètement, comment l’amende pour outrage sexiste pourra être appliquée ?

Si une femme est suivie, injuriée, menacée, un policier, formé à repérer ce genre d’outrage sexiste, pourra mettre une amende en flagrant délit. Les agents de sécurité des transports pourraient être impliqués. Je suis bien consciente qu’il n’y aura pas un policier derrière chaque victime, mais c’est une mesure pédagogique qui aura valeur d’exemple. La loi doit poser un interdit et ensuite, charge à nous de la faire respecter. Quand il y aura la première amende pour outrage sexiste, ça aura un retentissement. L’idée c’est aussi d’envoyer le message aux femmes que la République française les protège.

Lors du Tour de France de l’égalité hommes-femmes, un sujet que vous n’aviez pas repéré a-t-il émergé ?

Oui, ou en tout cas pas dans ces proportions : quel que soit leur milieu social, tous les jeunes que nous avons rencontrés ont cité le cyber-harcèlement comme étant leur première préoccupation. C’est pourquoi nous l’avons intégré au projet de loi, qui élargit la définition du harcèlement en ligne. Concrètement, lorsqu’une personne est   [...]

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

.

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr