Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Courage, négocions : devant la ZAD et les facs, le gouvernement baisse culotte

Photographie d'illustration

Ainsi donc, les forces de l’ordre lourdement mobilisées ne seront pas venues à bout des squatteurs.
Photo : (ripostelaique.com)


Ne refaisons pas l’histoire de la dite Zad de Notre Dame des Landes que tout le monde connaît. Après avoir bénéficié d’une trêve hivernale dont on ne voit pas en quoi elle était applicable à des campements illégaux, les occupants sont toujours là, et même renforcés d’anars, antifas et autres Black blocs professionnels, venus des quatre coins de France et des pays voisins, qui viennent donner un coup de main entre deux fêtes nocturnes d’une faculté de Lettres.

Le premier jour, les infos nous annonçaient que la situation était bien en main et que tout était sous contrôle. Le ton a graduellement changé jusqu’à en arriver à devoir aujourd’hui négocier. Négocier ! Est-ce qu’on négocie avec des individus qui se situent nettement dans l’illégalité ? Parce qu’ils occupent un terrain qui n’est pas à eux. Parce qu’ils n’obéissent pas aux forces de l’ordre, voire, les agressent. Bilan de l’opération : davantage de blessés chez les gendarmes, entre autres par cocktails molotov remplis de billes d’acier, que chez les Zadistes.

On négocie donc ! Et pas avec n’importe qui. Avec le ministre de l’Ecologie en personne, celui-là même qui, peu combatif, il y a quelques jours déjà, demandait au gouvernement dont il fait partie, une trêve. Monsieur le ministre essaye de se consoler : la biodiversité a été préservée. Et quelle biodiversité. Pourtant, on sent bien qu’il est chagrin. Les Zadistes ne sont vraiment pas sympas. après les efforts qu’a fait le gouvernement, il attendait des Zadistes au moins un geste, histoire de lui permettre de ne pas tout à fait perdre la face. Allez quoi, les mecs, soyez sympas !

On ose espérer que toute demande remplie dans le formulaire express spécialement concocté à la hâte par le ministère, sera approuvée. Les paris sont ouverts quant aux projets innovants et alternatifs qui seront ainsi validés. Du cannabis bio, peut-être. A usage médical bien évidemment.

Nul doute qu’il en ira de même avec les facs occupées. Facs de Lettres s’entend ou encore Sciences Po. Les autres facultés – sciences, médecine – semblent plus besogneuses, moins inventives, moins audacieuses que ces pépinières de talent que sont Le Mirail, Paul Valéry, Nanterre, Tolbiac. Ces noms résonnent comme les futures lettres de noblesse qui figureront sur le CV de nos valeureux révolutionnaires, eux qui inventent la société de demain, eux qui sont la fine fleur de la culture, celle qui vomit la littérature et prône le smartphone, celle qui pratique l’écriture inclusive et les   [...]

 

 

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr