Damas et Moscou accusent Israël d'avoir mené des frappes contre une base syrienne près de Homs

Photographie d'illustration

L'armée israélienne a tiré huit missiles depuis l'espace aérien libanais, selon le ministère russe de la Défense. Cinq d'entre eux auraient été interceptés par le système anti-missile syrien et trois auraient touché une base aérienne près de Homs.
Photo : (© Amir Cohen Source: Reuters)


Le bombardement de la base militaire syrienne «T-4» entre Homs et Palmyre, tôt ce 9 avril, a été mené par des avions israéliens depuis le territoire libanais, selon Moscou et Damas.

Huit missiles téléguidés depuis le territoire libanais, selon la Russie

«Deux avions F-15 de l'armée israélienne ont frappé l'aérodrome entre 3h25 et 3h53 heure de Moscou à l'aide de huit missiles téléguidés depuis le territoire libanais, sans pénétrer dans l'espace aérien syrien», a fait savoir le ministère russe de la Défense, le 9 avril, cité par les agences russes.

Dénonçant une «agression», le gouvernement syrien a également accusé Israël d'avoir mené une frappe avant l'aube. Elle aurait coûté la vie à plusieurs personnes. Selon la chaîne libanaise Al-Mayadeen, les missiles ont traversé l'espace aérien libanais au-dessus de Keserwan et de la Bekaa, à une trentaine de kilomètres de Beyrouth.

Un porte-parole de l'armée israélienne a fait savoir qu'il n'avait aucun commentaire à faire pour l'instant. Mais en février dernier, Israël avait déjà visé la base militaire «T-4», également connue sous le nom de «Tiyas» dans la province centrale de Homs, dans des raids aériens d'envergure contre des positions syriennes, mais aussi des forces iraniennes stationnées en Syrie.

Si, la veille, Paris et Washington avaient menacé Damas d'une   [...]

 

 

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr