Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Philippot oppose un «patriotisme rassembleur» aux projets d'union des droites

Photographie d'illustration

Contrairement à un Nicolas Dupont-Aignan qui souhaite rallier, à droite, de Laurent Wauquiez à Marine Le Pen, Florian Philippot tend «fraternellement la main» à des personnalités aussi variées politiquement que Jean Lassalle ou François Asselineau.
Photo : (© François LO PRESTI Source: AFP)


Après avoir quitté le Front national (FN) et fondé son parti Les Patriotes, Florian Philippot n'a pas changé son fusil d'épaule et souhaite incarner un «patriotisme rassembleur» qui s'affranchit des clivages politiques droite-gauche traditionnels, comme il le laisse entendre depuis plusieurs mois.

« Au-delà des mornes frontières de la droite »

Invité de Dimanche en Politique sur France 3, le 1er avril, Florian Philippot a tendu «fraternellement la main» à des personnalités politiques qui lui semblent «sincères», comme le gaulliste Henri Guaino, ou encore d'anciens candidats à la présidentielle, comme le centriste Jean Lassalle et le pro-Frexit François Asselineau. L'eurodéputé souverainiste a martelé qu'il avait pour ambition de créer un mouvement qui va «au-delà des mornes frontières de la droite», et a fait un appel du pied aux militants de La France insoumise (LFI), qu'il estime «pris en otage par les ambiguïtés» du parti de Jean-Luc Mélenchon.

En dehors de la seule sphère politique, Florian Philippot a également fait part de sa volonté de voir des intellectuels rejoindre le mouvement, citant Emmanuel Todd et Michel Onfray. «On aura des points de désaccord mais il y a urgence à se rassembler pour la France», a-t-il fait valoir.

Dupont-Aignan pour une alliance de Wauquiez à Le Pen

L'alliance que l'ancien numéro deux du FN appelle de ses vœux s'inscrit en opposition frontale avec la stratégie d'union des droites que dessine un Nicolas Dupont-Aignan. En septembre dernier, le président de Debout la France (DLF), se disant effrayé par le «tête-à-tête Macron-Mélenchon», préconisait ainsi une alliance des forces «patriotes», sous un programme commun allant du président des Républicains Laurent Wauquiez à la dirigeante du Front national Marine Le Pen.

Un mois plus tard, Nicolas Dupont-Aignan a d'ailleurs contribué au lancement d'une plateforme participative, «Les amoureux de la France», visant à réunir une coalition pour permettre l'élaboration d'un programme contre la politique d'Emmanuel Macron. A ses côtés, notamment : le président du parti chrétien-démocrate, Jean-Frédéric Poisson.

Le leader de DLF, en outre, ne semble pas contre une présence de Florian Phillipot dans son   [...]

 

 

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr