Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

«Fête à Macron»: Près de 2.000 membres des forces de l'ordre mobilisés ce samedi

Photographie d'illustration

MANIFESTATION « Les forces de l’ordre se déploieront tout au long de l’itinéraire afin d’être en capacité d’intervenir dans les délais les plus brefs », a indiqué le préfet…
Photo : (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)


« Un dispositif conséquent et puissant ». Près de 2.000 membres des forces de l’ordre seront déployés samedi dans le cadre de la manifestation prévue pour « faire la fête à Macron » organisée à Paris, a annoncé le préfet de police ce vendredi.

« Environ 2.000 policiers et gendarmes seront mobilisés sur le dispositif pris dans son ensemble. C’est un dispositif conséquent et puissant », a affirmé Michel Delpuech, préfet de police de Paris, lors d’un point presse. « Vous avez là la traduction de l’effort supplémentaire voulu par le gouvernement », a-t-il ajouté.

Le préfet craint de nouvelles violences

Au lendemain des débordements spectaculaires causés par quelque 1.200 Black Blocs lors du défilé du 1er-Mai, le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, sous le feu des critiques de l’opposition pour la gestion du maintien de l’ordre, avait promis « encore plus de forces de l’ordre lors des prochaines manifestations ». Près de 1.500 policiers et gendarmes avaient été mobilisés lors de la manifestation parisienne du 1er mai.

A l’initiative du député insoumis François Ruffin​, la manifestation de samedi destinée à « faire la fête à Macron » se déroulera « dans un contexte particulier consécutif aux violences et aux exactions commises pendant la manifestation du 1er mai par un black bloc de 1.200 personnes », a rappelé le préfet.

Des contrôles pourront être menés « en amont » de la manifestation

S’il a affirmé que les services de police n’observaient pas d’appels similaires à ceux lancés, notamment sur les réseaux sociaux, avant la manifestation du 1er-Mai, « il y a tout lieu de penser que des individus animés par le seul désir de commettre des violences et de s’en prendre aux forces de l’ordre, tenteront de nouveau de s’intégrer dans la manifestation afin de constituer un black bloc », a déclaré le préfet.

Sur réquisitions du procureur de la République, des contrôles pourront être menés « en amont » de la manifestation avec l’objectif d’interpeller « toutes les personnes » porteuses d’objets pouvant constituer des armes par destination et souhaitant prendre part au cortège, a-t-il détaillé. « Les forces de l’ordre sans   [...]

 

 

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr