Le président Macron et le terrorisme islamique : l’enfumage est terminé !

Photographie d'illustration

Photo : (Source : ripostelaique.com)


Il n’a pas de chance, le freluquet de l’Elysée : il pleut sur le Fort de Brégançon et il ne pourra pas promener, toutes jambes dehors, sa « Miss Senior » sur le littoral varois…

Ah, surprise : une pourriture d’islamiste, « migrant d’origine » venu de Tchétchénie se goinfrer de la manne publique française, « naturalisé » par les gouvernements UMP-PS d’hier et « fiché S » a pris, au hasard, quelques Français paisibles, quartier de l’Opéra à Paris où s’entassent depuis longtemps par la grâce d’une Hidalgo complice des milliers d’autres « migrants », pour les traiter à la manière des moutons de « l’Aïd » avant d’être abattu par des représentants des forces de l’ordre qui, enfin, se mettent à tirer sur ces terroristes venus d’ailleurs et de l’islam. (1)

Oh, certes, l’idiote utile de l’islam qui trône à la Mairie de Paris, et l’ineffable représentant du CFCM se sont empressés de proclamer que quelqu’un qui crie « allah est grand » n’a rien à voir avec la religion islamique, que le fait que l’Etat Islamique revendique cet attentat est « un détail »… et qu’imiter un « pseudo prophète » guerrier et criminel n’a rien à voir avec les préceptes élaborés par lui…

Charia, djihad, soumission et écrasement des impies, destruction de ceux qui n’aiment pas le « bon allah », tout cela n’a strictement rien à voir avec l’islam et son livre prétendument sacré.

Ce doit être ça que ces gens appellent « le vivre ensemble » nouveau !

Mais puisque la valetaille médiatique, qu’elle soit payée par l’ami milliardaire de Macron ou par la redevance publique obligée, ne démord pas de l’antienne « padalmagam », « l’islam c’est pas ça », « ils sont pas tous pareils », « l’immigrationnisme et le multiculturalisme sont l’avenir de la France », « le communautarisme musulman nous enrichit »… circulez, braves gens, il n’y a rien à voir… juste à se faire régulièrement poignarder (ou écraser) quand on flâne sur un quelconque boulevard, dans une ville quelconque.

D’ailleurs le freluquet a gazouillé depuis Brégançon : » La France paye une nouvelle fois le prix du sang mais ne cède pas un pouce aux ennemis de la liberté »… Et il a dû inviter « Miss Senior » à allumer sa petite bougie et préparer un bouquet de   [...]

 

 

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr