Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Occupée depuis 2 mois, l'université Jean-Jaurès à Toulouse évacuée par la police (IMAGES)

Photographie d'illustration

L'université Jean-Jaurès Le Mirail à Toulouse, occupée depuis deux mois par des étudiants opposés à la réforme d'accès à l'enseignement supérieur, a été évacuée avant l'aube par quelque 180 policiers. Les dégâts y sont estimés à 400 000 euros.
Photo : (© REMY GABALDA Source: AFP)


A 3h45 le 9 mai, plusieurs camions de CRS ont débarqué aux abords de l'université Jean-Jaurès Le Mirail à Toulouse, survolée par un hélicoptère, pour procéder à son évacuation. Selon le directeur de cabinet du préfet de Haute-Garonne Frédéric Rose, quelque 180 policiers sont intervenus et ont évacué une soixantaine de personnes, scandant «Libérez nos camarades» ou encore «Et l'université, elle est à qui? elle est à nous!».

«On s'était tous regroupé dans le hall du bâtiment d'accueil [occupé] et on a formé une chaîne humaine», a raconté Cléo, une étudiante qui avait passé la nuit dans le bâtiment. «Les policiers nous ont poussés dehors, mètre par mètre, avec leurs boucliers et leurs matraques. Ça a été violent», a-t-elle assuré. «Il y a eu des coups de matraque, des coups de pied, des gens sont tombés à terre mais malgré ça, ils ont continué à marcher, à nous évacuer, des gens ont été piétinés», a rapporté de son côté un autre occupant.

«Il n'y a eu aucun incident, il n'y a pas eu de blessé», s'est à contrario félicité Frédéric Rose. Cependant, vers 6h, une personne faisant partie des étudiants évacués a été interpellée près de la gare, où devait se tenir une Assemblée générale, selon la préfecture. Lors son interpellation, elle s'est rebellée et «le dispositif de désencerclement du fonctionnaire [de police] a explosé accidentellement», la blessant légèrement de même que deux policiers.

A la mi-journée, environ 400 personnes, selon une estimation de l'AFP, ont participé à une AG en plein centre de Toulouse, place du Capitole, où des orateurs ont appelé à maintenir la mobilisation contre la loi Orientation et réussite des étudiants (ORE) et à œuvrer à la convergence avec les   [...]

 

 

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr