Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

La propagande médiatique de Macron me fait penser à l’appel du muezzin

Photographie d'illustration

Photo : (ripostelaique.com)


Tout le monde se rappelle cette image d’Emmanuel rabrouant un cheminot qui en défendant son statut souhaitait défendre son salaire, notre président opposant le salaire dudit cheminot à celui de l’agriculteur de 350 € par mois sans que ce dernier se mette en grève, manière de culpabiliser le conducteur de trains.

La réforme de la SNCF est motivée par un souci d’économie et d’efficacité.

Déjà tous les services publics croulent sous le manque de moyens (cf mon article du 15 janvier 2018 « à propos du manque de moyens présummé de la France »).

Un collège d’expert va bientôt rendre son rapport dénommé Cap 22 sur les économies à faire pour le train de vie de l’État.

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

C’est devenu le credo du quinquennat, il faut traquer la dépense inutile, la dépense de trop.

Il est devenu impératif de remédier au perpétuel déficit budgétaire qui mène le pays à la faillite, nous avons des engagements européens en matière d’endettement à tenir, et nous venons à peine de sortir de la procédure de déficit excessif.

Certains au pouvoir ont fait le bon diagnostic, le pays a vécu au-dessus de ses moyens pendant plus de 40 ans, il va falloir en payer le prix désormais, être entre les mains des créanciers c’est abdiquer sa souveraineté car on n’est plus libre de sa politique économique et sociale, au moindre faux pas c’est le taux des intérêts de la dette qui s’envole, l’Italie vient d’en faire l’expérience.

Or ce qui impressionne à l’heure actuelle c’est le décalage entre la situation réelle d’un pays en faillite et l’expression médiatique qui s’abat sur l’auditeur et le téléspectateur moyen dans tous les débats publics des organes de propagande nazillonne de grande écoute.

Nazillone car toute voix qui s’écarte du dogme est vouée aux gémonies, voire interdite d’antenne quand ce ne sont pas des attaques ad hominem dont la violence rappelle les régimes totalitaires. Il est devenu patent que le fascisme droit de l’hommiste a réellement pris le pouvoir des canaux de l’information autorisée.

Que ce soit sur les chaînes de télévision ou dans les radios généralistes on n’entend que la voix des associations mondialisto-droits de l’hommistes, d’écrivains, acteurs, réalisateurs et autres artistes prescripteurs, des politiciens LREM et apparentés PS/Modem etc.. et de la gauche moraliste qui viennent tenter de rendre responsable et essayer de guider le pauvre peuple imbécile de France en venant lui administrer son quotidien rappel de vaccin au devoir d’accueil de toute l’Afrique.

C’est bien simple, à chaque fois que je jette un œil et tend une oreille discrète à ces émissions pour les masses à éduquer c’est pour moi un peu comme le rappel à l’ordre moral perpétuel du muezzin qui harangue du haut de sa tourelle en prenant Mahomet à témoin, seuls quelques débats d’économistes sur des  [...]

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr