Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Manifestation, boycotts : à gauche comme à droite, le 2e Congrès de Versailles de Macron passe mal

Photographie d'illustration


Sans grande surprise, la deuxième édition du Congrès de Versailles voulue par le président ne suscite pas plus d'enthousiasme chez ses opposants que la première. Les Insoumis prévoient une «manif en ligne» et des élus LR bouderont «le souper du roi.»

Une Coupe du monde favorable aux Bleus, une météo au beau fixe et la Fête nationale dans le viseur : tous les signaux semblaient au vert pour permettre à Emmanuel Macron de réitérer le 9 juillet l'expérience du Congrès de Versailles de 2017 et d'entamer ainsi le redressement de sa courbe de popularité, alors que les sondages affichent une toute petite mine. Pour autant, les responsables politiques d'opposition, de droite comme de gauche, semblent bien résolus à gâcher l'événement voulu par le président de la République...

➤➤  Ici, Grand choix de Vins & Spiritueux ...

Manif en ligne pour les Insoumis...

Jean-Luc Mélenchon, chef de file de La France insoumise (LFI) et député des Bouches-du-Rhône, a ainsi prévenu que les élus de son groupe ne participeraient pas à l'événement, qui réunira les deux chambres du Parlement français dans l'hémicycle du Château de Versailles. A la place, les Insoumis organiseront une «manifestation en ligne» afin de protester contre «le monarque».

« Ce nouveau monde a tout de l'ancien régime et rien de la République. Ce sera sans nous. »

Sur le plateau du grand rendez-vous Europe 1, Jean-Luc Mélenchon a précisé : «On ne va pas en rajouter dans l’agitation […] alors on a décidé de faire une manifestation, on appuie à un endroit et on se trouve comptabilisé . Ce n’est pas un événement de première grandeur, mais on veut introduire en France la culture de la manif en ligne.»

Les internautes participant à cette manifestation numérique sont invités par LFI à publier des tweets avec le hashtag #MacronMonarc à partir de 14h, le 9 juillet, une heure avant le commencement du discours du président.

Eric Coquerel, député de Seine-Saint-Denis, évoquant le boycott des Insoumis, a lui aussi filé la métaphore royale : «Le monarque Emmanuel Macron recevra de nouveau les r   [...]

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr