Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

120 enfants de djihadistes français sont détenus en Syrie et seront rapatriés «au cas par cas»

Photographie d'illustration


Selon les informations de France 3, quelque 120 enfants de djihadistes seraient retenus dans des camps kurdes en Syrie. Quid de leur avenir ? Le Quai d'Orsay préconise une méthode de traitement au cas par cas pour décider de leur retour en France.

France 3 a révélé le 27 septembre que 120 enfants de djihadistes français étaient actuellement détenus dans des camps kurdes en Syrie après avoir servi les intérêt de Daesh.

➤➤  Ici, retouvez les petits prix shopping ...

Interrogé à ce sujet, le ministère français des Affaires étrangères a fait savoir qu'il comptait les rapatrier, après un examen de leurs dossiers «au cas par cas». Mais le Quai d'Orsay a cependant annoncé son intention de voir les djihadistes jugés sur place.

La directrice de communication ajoute : «Les adultes se sont rendus en zone de guerre et devront répondre sur place des faits qui leur sont reprochés, des crimes qu'ils sont susceptibles d'avoir commis. Les enfants n'ont rien demandé. Il faut donc examiner leur cas avec, dans l'esprit, l'intérêt supérieur de l'enfant.»

« Les enfants n'ont rien demandé »

Selon la journaliste de France 3, Sophie Neumayer, le premier critère pour décider du sort de ces enfants sera de déterminer si leurs mères acceptent de s'en séparer, dans le cas où elles ne pourraient pas retourner en France avec eux.

En revanche, les adolescents qui auraient participé à des combats, et qui «seraient minoritaires» parmi ces 120 enfants précise France 3 sans donner de chiffre, ne seront pas rapatriés en France. Ces adolescents sont surnommés «les lionceaux du Califat».

Martin Pradel, un avocat spécialisé dans la défense des djihadistes français évoque le retour de ces personnes sur le territoire national français et s'insurge au micro de France 3 : «S'agissant des enfants, le principe était leur retour. Dire aujourd'hui qu'on va faire en fonction du cas par cas, c'est simplement dire que, par principe, ils ne rentreront pas. C'est une vraie évolution et c'est   [...]

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr