Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Appartement, badge à l'Assemblée, véhicule équipé police : Benalla qualifie ses avantages d'«usages»

Photographie d'illustration


Auditionné par la commission d'enquête du Sénat, Alexandre Benalla a-t-il réussi son opération de déminage ? Il a en tout cas particulièrement insisté sur les usages en cours à l'Elysée qui ne constituent pas, selon lui, des avantages.

La commission d'enquête du Sénat qui a auditionné Alexandre Benalla ce 19 septembre a semblé n'avoir tiré que peu de bénéfices du passage très attendu devant les sénateurs du principal protagoniste de l'affaire qui porte son nom. L'ancien collaborateur du cabinet de l'Elysée était manifestement très préparé pour cette audition et il a répété à l'envi qu'il souhaitait répondre de manière précise aux questions des sénateurs.

➤➤  Ici, retouvez les petits prix shopping ...

La commission d'enquête du Sénat qui a auditionné Alexandre Benalla ce 19 septembre a semblé n'avoir tiré que peu de bénéfices du passage très attendu devant les sénateurs du principal protagoniste de l'affaire qui porte son nom. L'ancien collaborateur du cabinet de l'Elysée était manifestement très préparé pour cette audition et il a répété à l'envi qu'il souhaitait répondre de manière précise aux questions des sénateurs.

Toutefois, les zones d'ombre pointées par la presse depuis le début de l'affaire en juillet ont parfois été simplement qualifiées de «fake news» par Alexandre Benalla. Il a en outre, à plusieurs reprises, qualifié d'«usages» certains des avantages dont il est accusé d'avoir bénéficié.

« C'était un caprice personnel pour aller à la salle de sport et à la bibliothèque »

L'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron a annoncé son salaire sous serment : «6 000 euros nets», sans prime supplémentaire, «ni avantages en nature». Mais concernant les questions qui pointaient un salaire élevé pour ce type de poste, Alexandre Benalla a expliqué que les rémunérations étaient fixées selon une grille salariale basées sur les fonctions occupées.

Alexandre Benalla a de nouveau fait savoir qu'il n'avait jamais occupé l'appartement du Quai Branly et a expliqué que, s'il détenait à l'époque des passeports diplomatiques, ils lui avaient été attribués dans le cadre de ses fonctions pour des raisons d'«usages» et que cela ne constituait en aucun cas un   [...]

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr