Comment l'Elysée a failli vendre des mugs abusivement estampillés «porcelaine de Limoges»

Photographie d'illustration


Le scandale a été évité de justesse. Les mugs de la nouvelle ligne de produits dérivés lancée par l'Elysée ont failli être estampillés «porcelaine de Limoges», à tort, le fournisseur n'ayant pas respecté les conditions de l'Indication géographique.

Depuis son lancement, la ligne de produits dérivés de l'Elysée ne cesse de faire parler d'elle. Si l'initiative en elle-même a déjà été largement décriée, notamment sur les réseaux sociaux, une nouvelle polémique vient entacher l'ouverture de la boutique de goodies présidentiels. En cause : des mugs estampillés «porcelaine de Limoges»... de façon abusive.

➤➤  Ici, retouvez les petits prix shopping ...

Afin de respecter l'Indication géographique (IG) et ainsi pouvoir y inscrire «porcelaine de Limoges», les tasses doivent impérativement être fabriquées et décorées à Limoges ou en Haute-Vienne. Or les mugs concernés, fournis par «Mug in France», sont fabriqués ailleurs en France – l'endroit exact n'a, pour l'instant, pas été précisé par l'entreprise – et décorés à Toulouse.

Informés de cette erreur avant de les envoyer à l'Elysée, le fournisseur les a remplacés, cette fois-ci seulement estampillés «porcelaine française». Contacté par l'AFP, le créateur de «Mug in France» Jean-Charles Granchamp affirme ne pas avoir été au courant pour l'IG : «Dès qu’on a appris la nouvelle, nous avons détruit les mugs concernés. Aucun n’avait été envoyé à l’Elysée et nous avons effectué les modifications.»

«Je trouve que les collaborateurs de l'Elysée sont légers dans leur démarche»

Si aucun des «faux» mugs n'a donc été commercialisé, les fabricants de porcelaine de Limoges n'en restent pas moins indignés. Tel Alain Mouly, président de l'association pour l'IG «porcelaine de Limoges» et président de l’Union des   [...]

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr