Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

L’influence russe en Afrique, le dernier fantasme du rapport contre les fake news ?

Photographie d'illustration


Le rapport qui dénonce les «manipulations de l'information», prédit que l’Afrique sera le «prochain terrain de jeu» de la «guerre informationnelle» russe. Mais ni les journalistes africains interviewés, ni la Russie, ne semblent être au courant.

Un rapport d’expertise publié le 4 septembre et présenté à la ministre des Armées accuse les médias russes, dont RT France, de stratégies de désinformation machiavéliques envers l’Occident… mais aussi envers l’Afrique. Ces propos, s’ils ne démasquent en réalité aucune volonté russe, reflètent plutôt la crainte manifeste de la France de voir s’imposer d’autres visions que la sienne sur un territoire qui lui échappe.

➤➤  Ici, retouvez les petits prix shopping ...

Selon le rapport, «les travaux d’une équipe de recherche française ont révélé une propagation croissante des contenus russes à travers le web africain francophone» : la panique semble amplifiée à l’aune de ce succès. Les auteurs du rapport semblent alors prêter à Moscou de hautes ambitions : «Plusieurs signaux indiquent que l’Afrique pourrait être le prochain terrain de jeu de la «guerre informationnelle [russe].»

« Le ministère de la Défense français considère peut être que l’Afrique est sa chasse gardée, mais l’Afrique n’appartient à personne »

L’analyse, qui porte sur quelques paragraphes, laisse transparaître un affolement résultant de la perte de popularité des médias occidentaux attestée par les journalistes africains interrogés par RT France.

«Le ministère de la Défense français considère peut être que l’Afrique est sa chasse gardée mais l’Afrique n’appartient à personne», martèle Seidik Abba, journaliste, écrivain et analyste de l’information sur l’Afrique, interrogé par RT France. «Il faut de la concurrence et les médias russes ne sont pas plus inquiétants pour l’Afrique que les médias occidentaux. Pourquoi ne seraient-ils pas contents que d’autres acteurs arrivent ? Il faut une offre diversifiée, pour le reste il faut faire confiance à la maturité des Africains qui savent évaluer la validité des   [...]

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr