Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Affecté à la protection de Chalghoumi, puis celle de Riss, un policier écarté pour radicalisation

Photographie d'illustration


Un policier affecté à la sécurité du directeur de la rédaction de Charlie Hebdo aurait été écarté de son service pour des suspicions de radicalisation. Les relations et les consultations internet du fonctionnaire ont notamment été mises en cause.

Selon les informations de BFMTV, un policier du Service de la protection (SDLP) a été écarté de son service et désarmé en raison de soupçons de radicalisation. Il assurait la protection du directeur de la rédaction de Charlie Hebdo et avait également été affecté par le passé à celle de l'imam de Drancy, Hassen Chalghoumi. Selon les informations de BFMTV, le fonctionnaire en question compterait engager une procédure pour contester cette mesure engagée à son encontre.

➤➤  Ici, Mode femmes, hommes, enfants, automne hiver .

A la suite d'une simple vérification, la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) a émis un avis défavorable à la reconduction de l’habilitation de ce policier de confession musulmane. La Direction générale de la police nationale (DGPN) a donné suite à cet avis et le policier a été écarté.

Les raisons de cette mise à l'écart, évoquées par BFMTV, sont les suivantes : le fonctionnaire consultait des sites internet islamistes et ses collègues auraient signalé son comportement, et ses contacts ont été qualifiés d'«inquiétants». Cette situation a été jugée «incompatible avec la protection rapprochée de   [...]

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr