Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Après la mort d'un jeune de 13 ans dans une rixe en Seine-Saint-Denis, les politiques s'insurgent

Photographie d'illustration


Un jeune de 13 ans est décédé, après une rixe durant laquelle il a été roué de coups avec une barre de fer. Les politiques appellent à une action politique d'envergure. Cinq jeunes âgés de 14 à 17 ans sont en garde à vue en Seine-Saint-Denis.

Un adolescent de 13 ans est décédé à l'hôpital le 14 octobre. Il avait participé la veille à une rixe aux Lilas, en Seine-Saint-Denis. Mort des suites de ses blessures, le jeune garçon a été roué de coups de barre de fer, dans ce qui constituerait une affaire de bandes rivales.

➤➤  Ici, retouvez les petits prix shopping ...

La victime, originaire de la ville voisine de Bagnolet, avait été transportée dans un hôpital parisien pour des blessures aux jambes. Elle se plaignait de multiples douleurs sur tout le corps après cette bagarre survenue aux alentours de 19h, selon une source policière. Une autopsie doit être effectuée pour déterminer les causes exactes de son décès.

Le 14 octobre vers 16h30, un jeune membre de la bande rivale ayant participé à la rixe de la veille a été emmené de force à bord d'une voiture par deux personnes, selon une source policière citée par l'AFP. Rentré chez lui deux heures plus tard, il présentait de nombreux hématomes. Il était entendu le 14 octobre au soir par les enquêteurs de la police judiciaire du département, chargés de l'enquête, selon cette même source.

Le 13 octobre, la police était intervenue près du centre-ville des Lilas, une commune au nord-est de Paris, à la suite d'un appel signalant une bagarre impliquant une vingtaine de jeunes munis de bâtons et de barres de fer. La rixe aurait opposé deux bandes issues des Lilas et de Bagnolet, selon une source policière.

Soupçonnés d'être impliqués dans la rixe, cinq mineurs âgés de 14 à 17 ans étaient également en garde à vue ce 15 octobre, d'après une source proche de l'enquête citée par l'AFP. Deux d'entre eux se sont rendus à la police le 14 octobre en fin de journée et les trois autres ont été interpellés ce 15 octobre au matin, selon cette même source.

Une affaire interpellant la classe politique

Sur Twitter, Valérie Pécresse, la présidente Les Républicains (LR) de la région Ile-de-France a «exigé un électrochoc de sécurité en Seine-Saint-Denis». «Il faut donner un coup d’arrêt à ces guerres de bandes et de gangs. Elles tuent des adolescents de plus en plus jeunes. Nous ne   [...]

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr