Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Au pays le moins europhile de l'UE, un homme dit réfléchir au poste de président de la Commission

Photographie d'illustration


Au moment où le Parlement européen claironne que l’UE est «plus appréciée que jamais» à l'approche du Brexit, l'Italie joue les trouble-fête : Matteo Salvini, «bête noire» de Bruxelles, dit réfléchir au poste de président de la Commission.

Dans un communiqué de presse publié le 17 octobre, le Parlement européen s'est réjoui des résultats du dernier Eurobaromètre qui, selon l'organe parlementaire, prouveraient qu'à l'approche de l'entrée en vigueur du Brexit, l’Union européenne (UE) serait «plus appréciée que jamais». Mais dans leur enthousiasme, les auteurs du communiqué semblent avoir oublié de mentionner certaines nuances dans ce qu'ils présentent comme la preuve d'un attachement à l'UE sans précédent «depuis 1983» : l'Italie ne suit pas la marche.

➤➤  Ici, retouvez les petits prix shopping ...

En mars 2018, à l'issue des élections générales, les électeurs italiens ont plébiscité des programmes politiques à la fois anti-immigration et eurosceptiques. Deux mois après le scrutin, à l'issue de négociations politiques, un accord permettait enfin au nouvel exécutif italien de diriger le pays, grâce à une coalition cauchemardesque pour Bruxelles, composée de deux eurosceptiques charismatiques : Luigi Di Maio, représentant le Mouvement 5 Etoiles, et Matteo Salvini, chef de la   [...]

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr