Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Le mépris de Griveaux pour les «gars qui fument des clopes et roulent au diesel» fait réagir

Photographie d'illustration


La petite phrase du porte-parole du gouvernement, qualifiant Laurent Wauquiez de «candidat des gars qui fument des clopes et qui roulent au diesel», a beaucoup fait réagir. Politiques, commentateurs et internautes ont dénoncé une forme de mépris.

Après l'annonce de la hausse du prix du carburant dans le projet de loi de finances 2019, Laurent Wauquiez, le président des Républicains (LR), a proposé à l'exécutif de mettre en place un «tickets-carburant», sur le modèle des tickets-restaurant, qui permettrait de financer un plein de 50 euros par salarié et par mois. Cette proposition n'a visiblement pas plu au porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, qui a déclaré, selon le Journal du Dimanche : «Son ticket carburant, c'est de la subvention à la pollution. Wauquiez, c'est le candidat des gars qui fument des clopes et qui roulent au diesel. Ça n'est pas la France du XXIe siècle que nous voulons.»

➤➤  Ici, Mode femmes, hommes, enfants, automne hiver .

Cette réflexion condescendante vis-à-vis des fumeurs et utilisateurs de voitures diesel, n'a pas manqué de faire réagir.

Interrogé sur BFMTV, le chef de file des Républicains a estimé que que «cette phrase [de Benjamin Griveaux] résum[ait] tout le mépris qu'il peut y avoir dans ce gouvernement par rapport aux Français».

Cette forme de mépris pour certaines catégories de la population, souvent reprochée au président de la République et à La République en marche (LREM), est également dénoncé ce 3 octobre par le patron des députés LR, Christian Jacob. L'élu de droite a appelé le gouvernement «à sortir de sa bulle», à ne plus considérer les automobilistes qui roulent au gasoil comme «des pestiférés» et à renoncer à une nouvelle augmentation de ce carburant en janvier, fustigeant au passage «le mépris et la condescendance» du gouvernement.

Mais Benjamin Griveaux a assumé sa sortie. Sur son compte Twitter, il a écrit : «Tabac = 73 000 morts par an. Pollution aux   [...]

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr