Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Le squat, cette nouvelle arme dans la guerre faite aux Français

Photographie d'illustration


À Bobigny, une jeune mère de famille vient de s’enchaîner à un poteau devant le tribunal pour réclamer qu’on lui rende son appartement de 42 m2, squatté.

En effet, cette jeune femme et son conjoint, ayant décidé de se séparer, ont mis en vente leur appartement pour éponger leur crédit. Ils ont trouvé un acheteur. Mais au moment de signer, l’appartement était occupé par des squatteurs : il n’était plus possible de vendre. Et cerise sur le gâteau : elle a reçu l’avis lui disant que son appartement allait être saisi sous huitaine pour être vendu aux enchères. On sait que dans ce cas, très injustement, les biens sont vendus très en dessous de leur valeur. Le remboursement des dettes devient alors impossible.

➤➤  Ici, Mode femmes, hommes, enfants, automne hiver .

Il aurait fallu que le couple fasse appel à un huissier pour constater les faits mais les huissiers sont (trop) chers. Pas d’huissier, pas de plainte, alors pas de procédure. Or la procédure est indispensable pour faire évacuer des squatteurs qui sont depuis plus de 48 h dans des lieux qui ne sont ni votre résidence principale, ni votre résidence secondaire meublée.

Le propriétaire squatté doit effectuer pour se défendre un épuisant parcours du combattant. La procédure peut prendre des mois. Le propriétaire doit prouver qu’il habite bien les lieux. Pour faire échec à cette preuve, les squatteurs prennent parfois la précaution de s’envoyer à eux-mêmes une lettre recommandée, parfois avant même d’être dans les lieux !… Le propriétaire doit prouver qu’il ne connaît pas l’identité des occupants sans titre. Ceux-ci pour faire échec à cette possibilité, affichent leur nom en gros sur la boîte aux lettres, etc. De qui se moque-t-on ?

Tout le monde se souvient de Maryvonne, retraitée squattée à Rennes, dont la maison avait été totalement saccagée et   [...]

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr