Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Macron : il n’y a pas de langue française, il n’y a plus que des langues françaises

Photographie d'illustration


S’attaquer aux Français et au passé de la France n’était pas suffisant, il manquait la dernière salve, s’attaquer à notre langue, avec, entre autres, ces deux phrases qui demeureront dans les annales : « le français n’est plus la langue de la France ». « Quand je parle de langue française, je parle de nos langues françaises.

Une fois de plus, c’est à l’étranger, en Arménie en l’occurrence, que Macron a prononcé ses « petites phrases » dirigées contre nous, notre nation, notre patrimoine.

➤➤  Ici, retouvez les petits prix shopping ...

Macron a carrément nié- renié- l’article 2 de la Constitution française. ARTICLE 2.

La langue de la République est le français.

L’emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.

L’hymne national est « La Marseillaise ».La devise de la République est « Liberté, Égalité, Fraternité ».

Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

Encore une fois, ce massacreur, sous prétexte qu’il a été élu président de la République, se prend pour le Messie, pour celui qui détient la vérité, et qui serait capable de décider de notre destin, de notre vérité, de notre culture, de notre langue, de notre identité. Contre nous, peuple de France.

On le voit venir de loin. Il n’y aurait plus une langue française mais une quantité innombrable de langues françaises… Le français et ses formes particulières aux Antilles, celles du Québec, celles du Congo, pourquoi pas le créole tant qu’on y est ? Mais je doute qu’il songe au français que l’on parle encore chez les élites chinoises et qui est celui de Valéry et de Clemenceau… L’enseignant que j’ai été a toujours eu honte de comparer l’excellent français de jeunes lycéens asiatiques à celui parlé et écrit par nos enfants…

Celui-ci, Macron n’en veut pas. Il veut une langue multiculturelle correspondant à la société multiculturelle qu’il veut nous imposer. Tout se tient.

Autant dire que, dans sa tête, la Charte pour les langues minoritaires et régionales sera ratifiée au Parlement lors de la révision constitutionnelle qu’il   [...]

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr